MÂLE OU FEMELLE ?

par: Johanne Berard


Depuis toutes ces années que j’entends des gens dire préférer les femelles, qu’elles sont plus gentilles, qu’elles ne lèvent pas la patte pour uriner, etc.  Je me devais de mettre les pendules à l’heure avec cet article. Cette croyance est une légende urbaine mais… Une légende urbaine n’a-t-elle pas un fond de vérité ??? Alors faisons le tour de la VÉRITÉ sur la supposé différence entre mâle et femelle.

Comportement Le chien est un animal de meute, ce qui veut dire qu’il vit en groupe dont la structure sociale est composée d’un chef, de sa compagne et du reste du groupe. Chacun y a son rang qui peut changer à mesure des changements du groupe tel que le vieillissement, la mort d’un sujet, le départ d’un autre, etc. Tout peut changer à tout moment et les mâles chiens, comme  plusieurs autres espèces, se battent entre eux pour définir ces rangs sociaux, tout au long de leur vie, si leur condition physique le permet. De plus, pour délimiter son territoire, il marque plusieurs endroits avec son urine en levant la patte simplement pour ne pas se souiller. C’est de là que le mâle prend sa réputation de « mauvais garçon ». Ce comportement n’a pas changé même si celui-ci a été domestiqué. Le but premier d’une espèce étant de se reproduire, rien ni personne ne pourra changer ce comportement INNÉ. Mais, fort heureusement, la stérilisation viendra changer tout ça.

Stérilisation

Même au temps de nos colons, le chien faisait partie de la famille mais passait le plus clair de son temps à l’extérieur. Les vétérinaires n’existaient pas sous la forme que l’on connait aujourd’hui. Le maréchal ferrant était celui qui s’occupait de la santé des chevaux, outil très important en ce temps, et était considéré comme celui qui savait soigner les animaux.  On ne stérilisait pas le chien encore à ce moment.  Les éleveurs de chiens sont à l’origine de la stérilisation (castration) chez le chien mâle puisque amené à garder plusieurs mâles ensembles, ils étaient témoins de bagarres, parfois, très violentes entre ceux-ci. Un sujet, ne servant pas à la reproduction, pouvait, donc, être castré. La médecine vétérinaire viendra perfectionner la stérilisation en plus de la répandre chez la femelle.

Ainsi…L’origine de cet adage est véridique mais avec la stérilisation perd tout son sens puisque un chien mâle stérilisé n’a plus aucun comportement de reproduction. Chez nos chiens modernes, stérilisés, le comportement ressemble plus à une meute de « femelles ».  Ainsi mâle ou femelle, on peut se heurter à un chien négatif, dominant, malveillant si l’on n’est pas le chef de sa propre meute. Rien à voir avec le sexe du chien.


 

S'il vous plaît suivez et aimez nous:

Laisser un commentaire