QU’EST-CE QU’UN HYBRIDE ?

par: Johanne Berard


Qu’est-ce qu’un chien Hybride ?

Le terme “hybride” est utilisé pour désigner un mélange entre 2 races primaires (pures) mais différentes. En réalité il ne s’agit pas vraiment de chiens hybrides puisque  la définition de ce mot est: ” Issu d’un croisement entre 2 ESPÈCES différentes”. Or, les chiens sont tous de la même espèce, soit CANINE.  C’est ainsi que certains ont préféré utiliser le terme “Designer” qui dérive du mot “Design” et qui, à mon avis, est plus approprié.

Ils ont été popularisés vers le milieu des années 1980, aux États-Unis. Certains ont été sélectionnés, plus soigneusement, pour devenir des races reconnues dans certains pays tel le “goldendoodle”, le “labradoodle”, le “cockapoo”. Avec la popularité grandissante de certains de ces croisements est arrivé l’intérêt de certains éleveurs pour ceux-ci. C’est ainsi que certaines personnes se sont spécialisé dans l’élevage de ces chiens et que l’on a vu apparaître plusieurs clubs privés afin d’en faire le standard, le contrôle et la promotion. Aujourd’hui ces croisements sont appelé “designer dog”. Très peu connu encore au Canada, leur popularité tant, tout de même, à percer et de plus en plus de gens s’y intéresse. Aucune ligne de conduite n’a été référée à ce jour et on peut croiser à peu près n’importe quelle race. De quoi donner mal à la tête aux fervents défenseurs de l’éthique d’élevage.

Calcul de générations

Dans le langage “designer” des chiens, comme chez les autres espèces, on établit la génération par la lettre “F” suivit d’un chiffre croissant en autant de générations comprises dont voici l’explication:

Il existe 6 différentes combinaisons de générations qu’on appelle “multi-générations.

1) F1= A X B.

2) F1b= A ou B X F1

3) F2= F1 X F1

4) F2b= F1 X  F1b

5) F3=   F2 X  F2

6) Multi-génération= F3 et plus X F3 et plus

La F1 est considéré, par plusieurs, comme la combinaison la meilleur pour la santé des chiens puisque le croisement est fait entre deux races différentes mais en réalité, le Morkie aura, à part égale, les bons autant que les mauvais gènes de ses parents ce qui le place dans la même position génétique que toute race pure ou non. Comme chez les races “pures” pour obtenir un standard bien établi, il faut croiser plusieurs générations de la même race avec les bons et mauvais gènes de ces reproducteurs.


 

S'il vous plaît suivez et aimez nous:

Laisser un commentaire