LES FUTURS SITES D’ANNONCES « POUBELLES »

par: Johanne Berard


Quand on est éleveur, on doit, parfois, placer des annonces lorsqu’on a des chiots à vendre. La plupart du temps les chiots sont réservés à l’avance mais il arrive que quelques-uns ne soient pas réservés. Depuis quelques mois, les sites d’annonces classées font des changements radicaux quant à la façon de laisser leurs clients s’annoncer. Le but me parait évident: Se débarrasser le plus possible des annonceurs provenant d’usines à chiots et de tous ceux qui les entourent et encouragent, comme les animaleries et les revendeurs ou courtiers, ce qui m’a paru au départ comme excellent, jusqu’à ce matin où  j’ai vraiment été sous le choc lorsque je suis retourné voir quelques-uns de ces sites justement où je me suis fait supprimer des annonces pour des raisons obscures dont j’attends toujours les détails après plusieurs mois :D. Sur 2 pages d’annonces… 2 éleveurs semblant professionnels… ??? Les autres ? Particuliers, douteux et débarras !!! Là je dois dire que j’ai le sentiment qu’on part de loin en mosus.

Les règles ont, non seulement, changées mais en plus on tente de « contrôler » les annonceurs en interdisant et règlementant, se cachant derrière la bonne volonté de respecter les animaux et les lois qui les protègent. De quoi devenir fou lorsque vient le temps de vouloir vendre nos chiots. Si je me prends comme exemple, je peux vous dire que bientôt il me faudra, pratiquement, les conseils d’un avocat pour respecter les règlements des sites d’annonces classées du Québec. 😀 Les sites nous obligent à garder une liste assez compliquée de tous les règlements et il n’est pas rare que finalement on enfreigne une loi par erreur et croyez-moi, il est beaucoup plus rapide de se faire supprimer l’annonce que de recevoir une réponse à une question et je passerai sous silence les détails de comment les joindre par téléphone car encore à ce jour, je n’ai pas trouvé pour certains de ces sites.  Et ensuite se faire supprimer une annonce qui a pris parfois plusieurs heures à rédiger, n’est pas très plaisant. Et qui paye la facture ? Finalement c’est le client qui a le plus à faire et c’est lui qui paye…!!!  Je ne sais pas si quelqu’un s’en rend compte mais  ça a pour effet, finalement, qu’il ne reste que des chiens de refuges, des gens sans expérience et des usines à chiots qui peuvent s’annoncer. Et ces sites ont pris la place contraire qu’il devrait prendre… Le trône ! Sans ses clients, ils ne seraient rien et maintenant la qualité des annonceurs commence à s’en ressentir. J’appelle ça « S’assoir sur ses lauriers ». Je n’oserais jamais faire ça. Rappelons-nous du temps où la majorité des gens achetaient leur chiot à l’animalerie ? Tout comme eux, certains de ces sites y laisseront leur réputation et déjà on peut voir que leur chiffre d’affaire baisse à vue d’œil dans cette catégorie.

Je continue de penser que l’idée derrière est extraordinaire car nous avons besoin, au Québec, d’un « ménage » dans les élevages mais la façon de s’y prendre à un effet néfaste et contraire. C’est certain qu’il y a des intérêts derrière pour se laisser sombrer dans une perte aussi fulgurante. Finalement il est assez triste de constater qu’aucun de ces sites n’est intéressé à consulter des experts en la matière qui pourraient les guider logiquement dans leur nouvelle règlementation. Plusieurs appartiennent à des multinationales. Pourtant rappelons-nous de ces grands constructeurs automobiles, il n’y a pas si longtemps… Tout est éphémère!!!  Il y a de nombreux exemples de sites d’annonces qui réussissent à bien départir le tout sans sanctionner sa clientèle qui les fait, ne l’oublions pas, vivre en partie. On peut vérifier facilement les coordonnées d’une personne électroniquement. Avec l’aide d’un expert on peut facilement déceler un imposteur. En tout cas je lève mon chapeau aux autres sites qui n’ont pas pris parties puisque ce sont eux les gagnants et je suis certaine qu’ils le savent. Leur rôle n’est pas de déterminer qui est bon et qui ne l’est pas et ils s’en tiennent à cela. Ils sont facilement reconnaissables car maintenant la qualité des annonceurs est montée en flèche. Ce sont eux que j’encourage, maintenant. J’ai le service pour lequel je paye et je suis heureuse comme ça.

Moi, je suis éleveuse professionnelle  j’aime annoncer mes chiots très tôt puisque cela permet que plus de gens découvrent mon site web et le travail que je fais. J’aime également, faire les mises à jour des images et détails sur leur poids aussi souvent que je fais les mises à jour sur mon site. C’est NORMAL. C’est pour ça que je paye!!! . Ces gens qui finissent par découvrir mon site peuvent venir consulter un paquet d’informations pertinentes en plus de pouvoir suivre l’évolution d’un chiot jusqu’à son départ. Ce qui était mon journal de bord comme éleveur, au départ, et que j’ai voulu partager avec mes clients et visiteurs est  devenu une source d’informations importantes pour les gens et d’autres éleveurs professionnels également. Je ne vais tout de même pas m’empêcher de pouvoir le crier haut et fort !!!

À tous ces gens qui travaillent dans le milieu professionnellement je dis: « Soyez patient. Notre tour viendra.  »


 

S'il vous plaît suivez et aimez nous:

Laisser un commentaire