UN ACCIDENT SI VITE ARRIVÉ !

par: Johanne Berard


Dernièrement mes clients Julie et Eric et moi avons vécu une expérience assez éprouvante mais combien importante à souligner. Je commencerai cet article par vous laisser lire la lettre que j’ai reçu de Julie entourant les évènements…

———————————————————–

Évènements relatifs aux chutes

Avant même l’arrivée de mon chiot, j’avais confectionné un enclos artisanal avec des tablettes en grillage qui lui donnait un air de vie agréable. J’avais utilisé ce même type d’enclos pour mon autre chien 3 ans auparavant et cela avait bien fonctionné. C’est pourquoi, j’avais prévu cet arrangement.

Dès son arrivée à la maison, la petite qui avait plein d’énergie avait vite compris que la hauteur ne serait pas un problème pour elle et elle avait réussi à sauter par-dessus dès les premières minutes et ce, même en notre présence. J’ai donc tenté le mode de correction dès qu’elle approchait des contours de l’enclos. Cela semblait porter fruit, car elle était moins tentée de s’approcher ou de les toucher.

Le soir même, j’avais un rendez-vous chez le vétérinaire et comme je discutais avec un monsieur dans la salle, celui-ci me disait que son chien avait une réaction similaire et qu’il avait donc décidé de mettre un panneau plus haut, genre de Plexiglas coupé sur mesure dans une quincaillerie.

Le lendemain matin, j’ai donc décidé d’installer un Plexiglas et j’avais laissé pour quelques secondes, un espace que j’avais comblé (pour éviter que la petite ne sorte) avec un petit tabouret (de 40 cm) le temps que je prenne une chaise qui se trouvait à moins de 2 mètres afin d’y appuyer le Plexiglas pour rendre l’enclos plus solide. Malheureusement, le temps de me retourner et pouf…elle avait sauté par-dessus et pleurait en tenant sa patte avant en l’air.

Comme elle ne mettait pas de mise en charge sur sa patte, je l’ai immédiatement amenée chez le vétérinaire qui a diagnostiqué des fractures à sa patte avant gauche. Un plâtre serait donc nécessaire pour 4-6 semaines, le temps que ses fractures guérissent. J’en étais toute bouleversée, moi qui avait tant à cœur sa sécurité…je m’en voulais terriblement.

Quelques heures après la pose du plâtre, mon chiot avait déjà plein d’énergie et jouait, mangeait et faisait ses besoins comme une grande. Quel courage!

Moins de quatre jours plus tard, nous avons eu de la visite à la maison et une amie tenait la petite dans ses bras et cette dernière s’était assoupie. Elle l’a donc mis sur le divan près d’elle et mon amie s’est levée et a quitté le divan. Il n’en fallait pas plus à mon chiot pour se lever et tenter d’aller la rejoindre (j’étais dans une autre pièce). Celle-ci n’a pas pensé que mon chiot tenterait de se lever et de débarquer du divan seul et ce, en plus qu’il y avait déjà un plâtre à l’autre patte avant. Mon chiot a donc chuté du divan d’environ 40 cm de hauteur et vlan! D’autres cris de mon chiot et l’autre patte en l’air. Il était évident que c’était encore une fracture mais sur l’autre patte. C’est ce qui a été constaté chez le vétérinaire que nous avons consulté en urgence…chirurgie orthopédique nécessaire dans ce cas-ci avec des risques de complications dus à la pose possible de tige….inutile de dire que ma famille et moi, ainsi que mon amie, sommes bouleversées de tant d’incidents, de malchance et surtout de souffrance pour le chiot et nous. Nous sommes encore dans l’incertitude du pronostic, sachant que celui-ci est réservé, mais combien malheureux aussi.

Cette petite chienne fait partie de la famille et était tant attendue. En peu de jours, elle a su se faire aimer par nous et même acceptée par notre autre chien qui l’avait prise sous son aile.

Mon chiot de 14 semaines a donc des fractures traumatiques suite à une sécurisation inadéquate de son milieu et à quelques secondes de supervision indirecte. Il est impératif de rappeler à quel point la sécurisation de l’aire de vie d’un chiot est importante ainsi qu’une supervision directe du propriétaire. Ceci est gage de la qualité de vie de notre chien et lui évitera des souffrances bien inutiles et par le fait même, pour nous aussi qui les accueillons et les aimons tellement.

Évidemment, après la lecture de ce témoignage nous sommes beaucoup plus prudents et, malheureusement, dans quelques jours nous serons plus confortables et seront moins vigilants.

J’ai voulu partager cette expérience avec vous afin de vous faire comprendre pourquoi je suis autant « maniaque » de la sécurité. Mes clients vous le diront, je suis toujours derrière à leur dire « attention » « non » « surveillez-le »… En même temps il est pratiquement impossible de prévoir tout à l’avance mais c’est quelques consignes de sécurité pourront, je l’espère vous aider à protéger votre chiot de possibles chutes aggravantes.

Règle no 1

Ne laissez jamais votre chiot sur un meuble sans avoir LA MAIN DESSUS. Vous n’êtes pas dans sa tête et ne pouvez prévoir ce qu’il fera dans les 3 prochaines secondes. Si vous avez à vous déplacer rapidement, prenez-le dans vos bras.

Règle no 2

Si vous ne voulez pas vous procurer un des enclos sécuritaire que j’offre à La Chic Patte assurez-vous d’une hauteur d’au minimum 3’ pieds (90cm) car votre chiot tentera d’en sortir de toutes façons.

Règle no 3

Si votre chiot a un membre fracturé, sachez que sa convalescence est idéale dans son enclos. Pas dans vos bras.

Règle no 4

Ne faites confiance à PERSONNE aussi gentille soit-elle. VOUS êtes responsable de la santé de votre chiot et c’est suffisant. Pas nécessaire de surveiller les visiteurs en plus.

Règle no 5

Ne pensez jamais que ça ne vous arriverait pas. Je suis témoin de la façon dont Julie et Eric prennent soin de leurs chiens et c’est les deux yeux fermés que je leur confie un autre de mes chiots. Nous sommes humains et nos émotions sont mauvaises conductrices.

Règle no 6

N’ayez pas peur de consulter votre éleveur pour le moindre détail. Peut-être est-il occupé, certes, mais sachez que c’est son métier et qu’il sera heureux d’avoir 8 appels pour l’installation d’un enclos plutôt que 1 appel annonçant une chute avec fracture.

Et des nouvelles de la petite Zira…

La petite Zira ayant 2 fractures importantes qui occasionnent des frais de plusieurs milliers de dollars, nous avons convenus  que nous reprenions la petite pour offrir un autre chiot à Julie et Eric qui ont passé suffisamment de moments éprouvants dans la dernière semaine. Il est vrai que nous n’étions pas obligés de le faire mais notre éthique et notre cœur ont parlés pour nous. Du même coup nous avons développé une belle relation avec Julie et Eric et tout ceci vaut beaucoup plus que des $$$. Il y a des moments dans la vie où je comprends pourquoi je suis encore dans ce métier après toutes ces années. Je me trouve privilégié de pouvoir vivre de ma passion.


 

S'il vous plaît suivez et aimez nous:

Laisser un commentaire