LES LOIS AU SEIN DE LA MEUTE

par: Johanne Berard


Il n’est pas « naturel » pour l’espèce animal, quelle qu’elle soit, de quitter sa mère, sa famille et ses congénères à un âge aussi jeune que le chiot (autour de 8 semaines pour la plupart des éleveurs). Les animaux domestiques ont dû et, heureusement, été capables de s’adapter au mode de vie des humains. C’est un moindre mal puisque l’humain lui rapporte un tas de bienfaits qui lui ont permis de non seulement garder son espèce en vie mais se multiplier en une panoplie incroyable de looks, tailles et rôles. Saviez-vous que le chien est la seule espèce animale à avoir autant de différence les uns d’avec les autres ? Il n’y a pas de « sous-espèces », non, Ils sont tous de la même espèce. Chihuahua, Grand Danois, Setter possèdent tous le même nombre de chromosomes. C’est l’humain qui a créé ça et , croyez-moi, il ne reste plus grand chose de sa nature première au meilleur ami de l’homme.

Plus grand chose sauf quelques détails dont son COMPORTEMENT et sa STRUCTURE SOCIALE. C’est au début des années 90 que j’ai commencé à me poser des questions sur l’étrange fait que le chien malgré sa proximité et son parasitisme à l’humain, depuis si longtemps, n’a jamais changé de structure sociale. C’est, en tout cas, une preuve flagrante que l’humain n’a pas réponse à tout et ne peux pas tout changer. Il a raccourci des pattes, écrasé des visages, supprimé les poils mais n’a jamais réussi à changer la structure sociale de celui-ci. De là j’ai compris qu’il fallait mieux, MOI, changer ma façon d’agir avec lui plutôt que d’attendre qu’il le fasse puisque ça ne viendrait, apparemment, jamais! Je n’allais pas réinventer les 2,000 ans d’histoire d’une espèce animale quand même!

Pendant mon étude, et un peu plus tard dans mes recherches, je me suis penché sur le pourquoi le chien n’avait rien changé à sa structure sociale. Dans n’importe quelle structure sociale il y a des LOIS. La différence entre l’humain et le chien est que nous possédons le « civisme » nous tentons de nous faire croire que nous sommes des animaux « pacifiques » et cette tendance à fait que nous avons « allourdi » et surtout « divisé » notre structure sociale par la justice, les discussions, les intervenants, la religion, les races, etc… Pour finir par avoir une société « civilisée »!!!! Pourtant chez l’humain, tout comme chez le chien, malgré toutes les différences, nous possédons tous le même nombre de chromosomes?

C’est alors que ma réponse est venue…. D’une simple petite phrase proverbiale qui dit; « Pourquoi changer ce qui fonctionne bien! » Je me suis basé sur le calmar qui fonctionne de la même manière depuis des millions d’années sans jamais avoir évolué ou à peine. C’est pourtant un être d’une intelligence remarquable !!!

Là j’ai compris que le chien était pas mal plus intelligent que bien des humains! Émoticône wink Blague à part, il a gardé cette façon de vivre au travers le temps, et malgré sa proximité avec les humains, car elle FONCTIONNE BIEN! Nous les humains, dans notre désir « d’évoluer » nous sommes perdus dans les complications et nous sommes éloigné de notre base essentielle à notre survie. C’est pourquoi nous sommes plus à l’écoute de nos émotions que notre instinct. Dans le règne animal l’instinct est la priorité no 1 car elle permet à une espèce de survivre et c’est comme ça pour le chien aussi malgré sa domestication.

La meute fonctionne exactement de la même manière chez toutes les espèces qui ont ce mode de vie. Pour mieux comprendre mon chien j’ai comparé avec d’autres espèces ayant le même mode de vie car il m’était difficile de croire que mon chien qui me regardait avec des yeux doux, dormait avec moi, me suivait partout, puisse vivre d’une autre façon que moi. Les singes ont été ma première découverte car ils étaient très près de l’humain en plus d’être une espèce très bien documentée par les travaux de biologistes, éthologues et autres spécialistes du monde animal, tel que « Dr. Jane Goodall ».
Mon premier choc « animal » a été de voir, dans un documentaire, un singe plus âgé s’en prendre à un jeune et le tuer de façon très agressive et sauvage!!!! ……….. Encore aujourd’hui je ne m’en suis pas remise. Par contre la leçon a été rapidement acquise. C’est exactement ce jour que j’ai compris que JAMAIS je ne pourrais faire entièrement confiance à mon ami canin puisque je n’étais pas dans son cerveau. Je ne pourrais jamais savoir exactement ce qui s’y passe et mieux valait comprendre son langage corporelle rapidement parce qu’il serait improbable que je parle le « chien » un jour. Ma deuxième expérience de la meute a été en montant un cheval. Je ne suis pas familière avec cette espèce mais j’ai vite compris d’où venait l’esprit de compétition et pourquoi nous étions tous à la queue leu leu plutôt que côte à côte. C’est là que j’ai commencé à mettre en pratique les base de la vie en meute.

Comme il n’y a pas d’égalité, on DOIT prendre un rang supérieur pour être en mesure d’établir des lois claires au sein de notre meute. Dans une meute les 3 éléments suivants sont convoités par les alphas : L’ACCÈS À LA NOURRITURE, LE TERRITOIRE, L’ACCOUPLEMENT. Ce sont les plus forts qui accéderont au plus hauts rangs et qui assureront leur continuité.

La vie au quotidien sera beaucoup plus simple si vous prenez possession de la nourriture directement à l’arrivée de votre nouveau chiot. Tous les accès à la nourriture doivent être contrôlés par vous. Ainsi le frigo, le comptoir, la table (quand il y a activité autour de…) sont des endroits que vous devriez lui interdire. Vous devez, doucement mais fermement le repousser si il s’en approche. Sa nourriture ne devrait pas être disponible en tout temps quand vous êtes présents. C’est VOUS le chef qui rapporte la nourriture au sein de la meute. VOUS êtes le chasseur. Votre chien est adulte et y a accès quand il veut ? Vous pouvez changer tout ça en 5 minutes en adoptant le bon comportement. Plus votre chien réagira agressivement, plus il avait un rang supérieur dans la meute. Soyez constant et il se pliera. N’utilisez JAMAIS vos mains pour prendre un espace car il pourrait vous mordre si il est un alpha. J’aime la balai car il est accessible dans toutes les maisons et ses poils sont doux et il n’y a aucun risque de blesser votre chien. De plus un outil dans vos mains vous donnera du « power » de chefferie. Émoticône wink

Le territoire est VOTRE maison. Vous en êtes aussi LE CHEF et les entrées, les sofas, lits, etc… sont des endroits accessibles sur VOTRE PERMISSION seulement. Ça ne vous empêchera JAMAIS de prendre votre chien dans vos bras pendant 12 heures de suite, de dormir avec lui dans votre lit, de le cajoler tout le temps que vous voulez. Vous ne courez aucun risque de « gâter » votre chien si vous vous comporter en CHEF car il respectera votre rang. Quand c’est fini, c’est FINI. La beauté de la chose est que le chien n’a pas la notion du « temps qui passe ». 1 heure, 12 heures ou 5 minutes sont pareil pour lui. Son horloge est biologique et lui sert essentiellement à ses besoins primaires. Il ne s’ennuie pas quand vous partez, non, ce n’est juste pas normal de se retrouver seul car il devient vulnérable. Vous êtes sa protection mais vous le quittez alors qu’il a besoin de vous. Un chien équilibré sera très bien capable de vous attendre le temps qu’il faut. Normalement, il prend la relève de la meute pendant votre absence. Si vous éprouvez des problèmes pendant votre absence c’est que votre meute n’est pas bien équilibrée.

Je ne m’éterniserai pas sur l’accouplement puisque nos chiens sont stérilisés. Ce sera un sujet ultérieur pour les éleveurs, entre autres.

Je vous laisse réfléchir à tout ceci et ma question…

Est-ce que vous donnez l’accès à la nourriture en tout temps à votre chien?


 

S'il vous plaît suivez et aimez nous:

Laisser un commentaire