LA PROPRETÉ

par : Johanne Berard


La propreté est un comportement INNÉ à toute espèce. Chez le chien, à la naissance, la maman nettoie les chiots car ils ne sont pas capable d’uriner ou déféquer, par eux même, mais aussi pour faire disparaître toute trace d’odeur que les prédateurs pourraient déceler et pour protéger les petits des bactéries. La niche est toujours nettoyée et replacer pour le confort mais aussi pour camoufler les odeurs. Elle nettoiera tout jusqu’à ce que les chiots commencent à manger par eux-même. Dès ce moment le chiot a déjà le réflexe de faire ses besoins loin de la niche puisque les prédateurs pourraient les trouver facilement. Si l’éleveur comprend ce principe, ses chiots continueront d’être propre mais si l’espace est insuffisant le chiot, devant faire sur place, développera des problèmes d’anxiété et de comportement (que j’élaborerai dans un autre article).

Partons, donc, du fait que vous recevez votre chiot dont les besoins en espace de vie ont été respectés. Vous devez savoir que son espace de vie comprend une aire de sommeil, d’alimentation, de jeux et que sa « toilette » est une partie EXTÉRIEURE à son aire de vie. Dans son cerveau le chien a une perception bien précise de la taille de son territoire qui ne comprend PAS la toilette. Avec les années et beaucoup d’observation, j’ai pu évaluer à plus ou moins 5 fois sa longueur carré la taille totale du territoire d’un chien excluant la toilette, bien sûr. Alors vous comprendrez pourquoi les petites races font plus souvent leur besoins à l’intérieur que les grandes races. Prenons l’exemple de « Floyd » le danois de ma fille dont 5 fois sa taille carré équivaut à la grandeur de ma maison jusque dans la rue d’un côté et dans la cour de mon voisin de l’autre. Mais 5 fois la taille de Pepper, mon caniche teacup, équivaut à une partie de mon salon et ma salle à dîner qui sont à aire ouverte. J’ai, donc, beaucoup plus de risque que Pepper fasse ses besoins dans ma chambre, par exemple, que Floyd pour qui la cour du voisin n’est pas encore assez loin. Combiné au fait que la majorité des chiens a un statut très élevé dans la meute et que les sujets alpha doivent protéger le territoire en faisant leurs besoins sur tout ce qui leur appartient incluant le lit, le bol de nourriture, les membres de la meute, les sofas, bref tout ce qu’il jugera être important au sein de son territoire pour ainsi faire savoir à tout étranger que ce territoire est habité mais aussi pour prévenir les autres membres de la meute d’un statut plus faible que tout ça lui appartient. Me suivez-vous? Chiot ou adulte les mêmes règles s’appliquent sauf que chez le chiot son espace s’agrandira avec sa croissance, nécessairement.

Oubliez, donc, la « mode » de placer votre chiot dans une petite cage pour lui « apprendre » à se retenir. Ce « truc » a été certainement développé par des entraîneurs, pas des comportementalistes. On « entraîne » pas un chien à la propreté, on lui enseigne à respecter NOTRE aire de vie qui est beaucoup plus grand que le sien. C’est en pensant qu’on lui enseigne la propreté en le corrigeant, lorsqu’il fait ses besoins dans la maison, qu’il apprend, dans les faits, à respecter notre territoire. Encore faut-il se comporter en chef et démontrer à notre chiot que le territoire nous appartient . Même si la majorité l’aura compris dans la première année de cohabitation il reste un pourcentage de chien qui n’y parviendra pas sans l’aide de leur maître et ce pourcentage est beaucoup plus élevé chez les petites races car le maître n’est pas CONSTANT. N’oubliez jamais que la structure d’une meute peut changer en quelques heures et votre chien prendra TOUJOURS une place de rang supérieur si cette place est disponible. C’est une question de survie.

La réalité sur 90% des gens qui disent avoir des problèmes de propreté avec leur chien n’a rien à voir avec le chien finalement. Tout est une question de comportement entre vous, votre territoire et votre chien. Gardez en tête que le chiot est en croissance et qu’il ne peut pas se retenir des heures durant. Il pourra se retenir plus longtemps après la pousse des dents d’adulte seulement. Ne pensez, donc, pas qu’il se retiendra toute la journée dans une petite cage. Soyez logique.
Et la correction en lui mettant le nez dedans comme nos grand-mères ou en le punissant aura plus de chance de l’amener à se cacher pour le faire que de passer le bon message car il ne sait pas faire la différence entre « Je n’ai pas le droit de faire ça » et « je n’ai pas le droit de faire ça là ». Comportez-vous en chef, enseignez-lui à respecter votre territoire et vous n’aurez jamais de problèmes de propreté.

Ma question?

Avez-vous eu de la difficulté avec la propreté de votre chien?


 

S'il vous plaît suivez et aimez nous:

Laisser un commentaire