LA PROMENADE

par: Johanne Berard


Quand on adopte un chien, la promenade devient souvent l’activité principale qui nous intéresse. Elle nous permet de prendre l’air, faire de l’exercice et surtout socialiser. C’est d’ailleurs une forme de thérapie approuvée par plusieurs spécialistes en psychologie humaine. Mais quoique agréable dans la plupart des cas, elle peut se transformer en cauchemar pour certaines personnes qui sont aux prises avec un « Atilla » comme compagnon de promenade. Pourtant doux, gentil et docile à la maison il devient méconnaissable dès qu’il met le nez dehors.

Ce matin je vous amène, donc, faire une promenade avec votre chien mais cette fois en vous demandant de bien observer tout les détails autour de vous car ce sont ceux-ci qui vous donneront la raison du comportement bon ou mauvais de votre chien. Ainsi vous serez en mesure de changer votre comportement et vous adapter afin que votre sortie avec Toutou soit toujours agréable. Notez bien que vous n’avez pas besoin de pratiquer pendant des jours. Juste le fait de changer votre façon d’agir pendant les sorties réglera tout vos problèmes immédiatement.

Je vous propose le même très court scénario mais vécu de 2 façons différentes. La première si c’était vous qui partiez pour la promenade et la seconde moi 🙂 accompagnés tous les deux d’explications sur l’état d’esprit de Toutou à mesure de nos déplacements. Ceci vous permettra de comprendre la dynamique différente entre les deux et vous en servir pour changer quelques petits trucs qui vous permettrons de profiter au maximum et positivement de toutes vos promenades avec Toutou.

Scénario #1

Vous prenez sa laisse sur le crochet, près de la sortie et appeler votre chien ( déjà dans un état d’excitation élevé car il sait qu’il s’en va à la découverte de nouveaux territoires, à la rencontre ennemis ou amis potentiels et ainsi avoir la possibilité d’acquérir plus de force au sein de la meute). Dès que vous ouvrez la porte, il se jette à l’extérieur battant de la queue frénétiquement pendant que vous essayez de verrouiller derrière vous (Il vous tire vers l’escalier, le palier afin que vous le suiviez dans sa découverte). Vous commencez à marcher et il vous tire jusqu’au premier arbre, la truffe par terre (il est à la recherche d’odeurs nouvelles ou connues, il prend connaissances des passages d’autres chiens) vous l’appeler mais il ne vient pas (il a repéré une odeur connue) vous finissez par céder et attendre qu’il finisse. Il doit avoir envie de faire des besoins. Eh voilà! Il fait pipi! ( En fait il vient de laisser la trace de son passage). En tournant le coin de la rue avec votre chien, marchant bien fièrement en avant de vous, vous avez un pincement au cœur en voyant s’approcher une dame avec son chien (vous anticipez déjà tous les problèmes que vous vivrez durant cette rencontre) et Toutou se met à tirer, aboyer et l’Atilla en lui fait surface ( il vous avertie qu’un danger potentiel s’approche et faire savoir à ce duo dame-chien que vous êtes un membre de sa meute et que vous êtes sous sa protection). Vous virez de bord et revenez à la maison essoufflé et impuissant de ce qui vient de se passer (vous n’avez pas compris et ne savez pas quoi faire).

Scénario #2

J’appelle mon chien et lui demande de s’asseoir devant moi calmement (il est à mon écoute car il sait que nous allons en promenade). Après 3-4 secondes je prend la laisse sur le crochet et lui met au cou seulement si il reste calme (je ne tolère pas l’excitation car je suis maître de la situation). J’ouvre la porte avec Toutou toujours assis sagement et je sort en premier (je suis celle qui sera en avant de la marche) pour l’appeler et le faire asseoir de nouveau afin que je puisse verrouiller la porte (les tendinites ne m’intéressent pas). Je le tire derrière moi et descend l’escalier en premier avec mon chien derrière moi. Il tente de mettre la truffe au sol mais je ne lui permet pas ( je suis la chef de la promenade, je suis la seule qui peut s’informer des passages d’autres chiens). En voyant la dame s’approcher je m’assure que mon chien est bien derrière moi (comme une marche à la queue leu leu) et je passe devant elle en lui faisant un sourire. Je fini par virer de bord, reviens à la maison toujours avec mon chien derrière moi, je monte l’escalier toujours devant, je déverrouille mon chien assis sagement derrière moi, j’entre dans la maison mon chien derrière moi. Est-ce que je vous ai dit que je gardais mon chien derrière moi? 😉 Et je lui enlève sa laisse pendant qu’il est assis sagement. C’est ça une promenade avec moi.

Pendant tout ce temps j’étais en contrôle de la situation. Je n’ai pas laissé ce rôle à la laisse avec qui je n’ai aucun atome crochu. Je suis la chef, je suis celle qui doit mener la marche. Je suis celle qui a le droit de sentir l’arbre, laissé ma trace, prévenir d’un danger potentiel au passage de gens et autres chiens.

Réfléchissez à tous vos gestes avant de partir la prochaine fois. Assurez-vous d’être en avant et de contrôler la marche et tout ira bien. Bonne promenade!


S'il vous plaît suivez et aimez nous:

Laisser un commentaire