AU SECOURS MON CHIEN FAIT DES DÉGÂTS PENDANT MON ABSENCE !

par: Johanne Berard


Il arrive régulièrement que des gens me contactent parce-que dès qu’ils quittent la maison, leur gentil toutou se transforme en « destructeur ». Incapable de comprendre pourquoi ce si gentil et docile Fido cache un animal aussi sauvage en lui, ils se rabattent sur l’achat d’une cage. Enfin, cela fonctionne. Bien sûr la cage est un outil de choix pour l’éducation de son chien mais si vous quittez pour une journée entière cela peut devenir plus un problème qu’un outil car tôt ou tard votre chien devra dépenser l’énergie qu’il a retenu toute la journée et, croyez-moi, ça ne se fera pas à votre manière. J Vous n’aurez rien réglé sur le fond et dès que vous le sortirez de la cage, ça recommencera.

Comme je dis toujours ; « Il faut comprendre un comportement pour pouvoir le corriger. » Ainsi, avec cet article, je vous amène encore une fois dans le monde du comportement canin pour une autre balade qui vous aidera à mieux comprendre votre ami à 4 pattes.

La base logique

Chaque race de chien a été « créée » à des fins particulières. Je ne nommerai pas la liste de toutes les races mais un chien de chasse ne pense pas comme un chien de compagnie et un chien de combat ne réagira pas comme un chien de garde. Les chiens ont besoin de combler ce pourquoi ils ont été créés. Votre premier devoir en tant que nouveau maître est de vous assurer de faire un choix éclairé par rapport à votre mode de vie. C’est là, encore une fois, que l’éleveur prend toute son importance. Celui-ci DOIT vous poser des questions d’usages qui sont essentielles au bien-être du chien qui vivra avec vous et du même coup de l’harmonie qui règnera chez vous avec ce nouveau compagnon. Ne vous fiez pas au joli petit minois qui vous donne de l’affection. Un bon éleveur, certes, écoutera vos désirs et exigences mais ne laissera jamais partir un chien de tempérament contraire à vous et à vos habitudes mutuelles. Vous devez, donc, l’écouter attentivement. L’éleveur professionnel connait ses chiens et sa race, il offre un service d’accompagnement dans son éducation et est toujours là pour vous aider. Ne soyez pas frustré de rencontrer un éleveur qui vous refuse l’adoption d’un de ses chiots. Il sait que celui-ci n’est pas approprié à votre vie, votre façon de voir la vie, etc. Remerciez-le plutôt de vous avoir évité un cauchemar et des problèmes.

Alors point numéro 1 : Le choix de la race est primordial.

Pourquoi fait-il ça?

Tout part du rang dans la meute. Pour ceux qui me suivent, vous comprenez déjà ce principe, pour les autres, je vous conseille d’aller lire sur « la structure de la meute » afin de bien comprendre cet article.

Le rang est déterminant dans la façon que votre chien se comportera pendant votre absence. Ainsi la façon que vous vous comportez avec lui quand vous êtes en sa présence va déterminer le degré d’anxiété pendant votre absence.

Normalement, les gens qui quittent la maison pour la journée devraient bien choisir la race ainsi que la personnalité de leur chien AVANT de l’adopter. Par exemple, un labrador laissé toute la journée en cage, mangera, probablement, la « tapisserie » à votre retour lorsque vous ouvrirez la cage pour lui dire bonjour. Ce n’est PAS NORMAL pour cette race d’être enfermé dans un petit espace toute la journée sans exercice. Ah, vous me direz-vous, mais je vais prendre une marche de 30 minutes avec lui, chaque soir en arrivant. L Ce n’est PAS SUFFISANT. Votre labrador a besoin de se « défoncer » à la course et l’activité intense pendant 2 à 4 heures par jour. Courir à fond après une balle, pendant 1 heure en arrivant le soir est beaucoup plus approprié. Et si vous voulez bien le traiter, 1 heure le matin avant de partir du même régime serait un « minimum » acceptable. Vous n’avez pas le temps ? Alors demandez-vous pourquoi vous avez adopté un labrador !!!

Je vois déjà des gens se sentir mal à la lecture de ce paragraphe puisque 90% des gens qui me consultent pour des chiens de grande taille  qui ont un trouble de ce genre avec celui-ci est directement relié au manque d’exercice. L’autre 10% est plus subtile. Il a un rapport direct « d’anxiété » face au rang qu’il a dans la meute, point que j’explique plus en détails pour les petites races, plus loin,  car c’est la raison principale chez les petites races.

Ainsi un chien qui ne manque pas d’exercice et qui est équilibré dans son rang de meute ne fera jamais de dégât pendant votre absence puisqu’il sera occupé à garder le territoire de la meute pendant que vous êtes parti « à la chasse ».  Comme chez toutes les espèces, il y a des natures plus fortes et des plus faibles. C’est pour cette raison que dans une vie une même personne aura 3-4 chiens qui seront tous différents et auxquels elle n’aura pas eu à agir de la même façon. Si vous êtes le genre à avoir toujours les mêmes problèmes avec vos chiens c’est que VOUS les traitez de la mauvaise façon. Un chien, je me répète, ne peut être autre chose qu’un chien. Il n’a pas de capacités d’adaptions à d’autres modes de vie. Il ne tombera pas en amour avec vous, il n’aura jamais un attachement pour une femelle, pour la vie et ne sera jamais monogame. C’est un animal de MEUTE régit par les lois et structures d’une MEUTE!!! Toutes les émotions que nous pensons voir sur nos chiens sont FAUSSES. Elles sont le reflet de ce qu’on pense comme être humain.  Un humain regardant le plancher, et semblant s’écraser, ramper est sûrement quelqu’un qui a été mal traité dans sa vie. Le chien qui s’écrase et rampe le fait pour montrer à l’autre qu’il le respecte, qu’il se soumet. Cet exemple n’en est qu’un tout petit mais, oh!,  combien frappant pour plusieurs d’entre vous, n’est-ce pas? Je vous le rappelle que seul l’humain peut s’adapter à des modes de vie différents et que le chien ne sait qu’être un chien. Il n’a pas la capacité et les aptitudes pour changer sa façon de penser, de vivre. Il ne peut que s’adapter à son environnement mais la structure de base de pensée reste la même. Il ne réfléchit pas juste pour réfléchir, comme l’humain. La cause à la réflexion a toujours rapport avec la nourriture et la survie dans le milieu où il se trouve et par rapport aux individus qui l’entoure.

Le positif dans tout ça est que l’être humain a la capacité, lui, de s’adapter au comportement du chien. Avec de la compréhension et de la pratique, ça devient possible. Que cela n’en déplaise aux septiques.

Chez les petites races  le problème de destruction se voit de manière contraire aux grandes races.  90% à rapport au rang dans la meute et 10% à l’exercice. Notez bien que je généralise et que plusieurs autres facteurs peuvent influencer, dans certains cas,  mais sur le fond ce sont ces 2 raisons qui influencent  le destructeur.  Alors faisons, ensembles le point sur ces deux raisons qui font de toutou la terreur destructrice de la maison.

Le rang dans la meute

Dans une meute, le chef décide tout. Qui va manger, quand et combien. Il prend soin des membres de sa meute, les protégeant des dangers éventuels durant leur sommeil ou leurs périodes de jeux, les périodes de tétées. Il est aussi celui qui protège le territoire des intrus et finalement celui qui rapporte la nourriture à la meute en allant chasser. Ça vous parait stupide, continuez votre lecture.

Le chien qui détruit tout a reçu de mauvais messages et ce, régulièrement, tout simplement. Celui-ci tente de comprendre votre comportement et n’y comprenant rien, développe de l’anxiété. Rapidement,  Il se sent en danger, il perd le contrôle, devient vulnérable et perd la boule. Ce processus déclenche des comportements anxieux comme détruire tout sur son passage. Bien souvent il aura aboyé, hurlé et même gratté la porte avant d’en finir avec votre sofa ou la poubelle. N’oubliez pas que les membres d’une meute ne se quittent que pour aller chasser et que les chasseurs sont ceux qui ont les plus hauts rangs dans la meute. C’est pour cette raison que ce comportement arrive, la plupart du temps, plus tard qu’à son arrivée. Pourquoi ? Je m’explique. Le fait est que comme vous laissez votre chien manger votre rôti avec vous à la table, courir à la porte lorsque ça sonne ou encore sauter sur le divan lorsque vous prenez une pause, vous lui faite le message que vous êtes relativement du même rang dans la meute. Ainsi, lorsque vous quittez la maison, le chien interprète ce départ pour « LA CHASSE ». Mais voilà que vous le laissez derrière vous. Ce n’est pas un comportement connu des chiens dans la situation qui nous intéresse. Il fera, donc, tout pour essayer de vous rejoindre en vitesse mais n’y parvenant pas, il développera ce que j’ai expliqué plus haut. De quoi, croyez-moi, le rendre fou. Il est primordial de le garder à un rang inférieur afin de garder l’harmonie de la meute même en votre absence. À cet effet, j’ai écrits d’autres articles vous permettant de comprendre comment devenir un chef et si vous êtes client de LACHIC PATTE n’oubliez pas qu’en tout temps vous pouvez me consulter gratuitement. Devenir et être un bon chef de meute ça s’apprend !

L’exercice

Le chien qui manque d’exercice peut développer ce trouble également afin de faire sortir le trop plein d’énergie. Évidemment je prends en considération, ici, que vous avez déjà votre chien et que le mal est déjà fait. On ne peut revenir en arrière. Dépendant de la race et de la taille vous devez lui fournir suffisamment d’exercice pour faire le vide. Si, comme moi, vous n’avez pas l’étoffe d’un joggeur J le rapport de la balle ou le tapis roulant sont deux options idéales. Votre chien a fait le vide quand sa langue pend par terre, que ses jambes ne veulent plus suivre et que même l’offre d’un biscuit ne lui fait pas lever le nez. Si vous faites ce régime au moins deux fois par jour, votre vie changera et celle de toutou aussi, je vous le promets. Pour apprendre les techniques de rapport de la balle et du tapis roulant, pour les clients de LA CHIC PATTE, veuillez me contacter et pour les autres, vous pouvez consulter d’autres ouvrages ou un entraîneur. Comme je suis déjà très occupé avec mes propres clients et mes chiens je ne prends pas des gens de l’extérieur à moins d’être référé par un de mes clients.

Conclusion

Même si d’autres facteurs peuvent entrer en ligne de compte, ces deux raisons restent les principales qui, une fois corrigées, élimineront le pire du problème. Également si vous n’avez pas encore fait l’achat de votre chiot, soyez vigilant et choisissez une race qui vous convient. Allez bonne éducation!!!


 

S'il vous plaît suivez et aimez nous:

Laisser un commentaire