TEL CHIEN, TEL MAÎTRE!

par : Johanne Berard


Lorsque je me rends chez les gens pour une consultation avec un chien adulte je passe mes 5 premières minutes à observer la personne avec qui vit le chien plutôt que de regarder le chien lui-même. Bizarre vous trouvez? Pourtant c’est la base même de la meute. Votre chien reflète vos comportements bons ou mauvais. Il a appris, depuis son jeune âge à « dealer » avec votre façon de vous comporter et a adapté son propre comportement au vôtre puisque à l’âge où il apprend de ses pairs vous l’avez adopté. Vous êtes son modèle. J’appelle ces chiens les « chiens-humain ». Ils sont facile à reconnaître car ils sont plus de 75% de ma clientèle. Ils ont, depuis leur plus jeune âge des messages irréguliers, différents ou absents de la part des membres de sa meute. Ça n’existe pas dans une meute « animale ». Souvent les éleveurs vont vivre de mauvais moments avec ces « chiens-humain » car ils ont été infantilisé humainement. Ils n’ont aucune aptitude à s’occuper d’une famille eux-même. C’est la seule partie du comportement du chien que je trouve la plus complexe car son comportement de reproduction qui est la base de la survie à son espèce est imprégné d’une autre espèce. C’est dire qu’une bonne partie de la reproduction est acquise plutôt qu’innée comme chez le perroquet qui apprend toutes les étapes familiale de ses pairs. Ce qui explique l’impossibilité de les reproduire en captivité pour remettre en liberté les espèces en voie d’extinction. Alors imaginez tout le pouvoir que vous avez sur le comportement de votre chien. Cela peut aller très loin comme être dépressif si vous faite une dépression, se méfier si vous vous méfiez, être sociable si vous l’êtes. Combiné à son rang dans la meute il est facile de déterminer à quel point votre chien vous ressemble.

Dans pratiquement 100% des cas que je rencontre les gens me disent être d’une telle façon avec leur chien mais pendant ce 5 minutes je peux facilement voir que ce n’est pas la vérité. J’ai quelques exemples tel que Sylvie qui panique à l’idée de perdre son chien lorsqu’elle ouvre la porte d’entrée. Depuis que son chien est petit elle se lance littéralement sur lui, extrêmement stressé à chaque fois que la sonnette d’entrée retentit. Imaginez ce que la sonnette voulais dire pour son chien…! Ou ma fille Kelly qui a toujours peur que les gens touchent son chien (Floyd un grand danois) ou que celui-ci se comporte mal en public. Dès qu’ils sortent dehors le niveau de stress grimpe en flèche et, évidemment, il se comporte mal. Elle dit que son chien n’aime pas les gens. La réalité est qu’elle a enseigné à son chien à ne pas les aimer. Ces chiens sont très souvent dépendant affectif de leur maître car ils ont appris à affronter la vie de façon négative. Le seul endroit où vous le verrez calme et confiant est l’endroit où son maître se sent calme et confiant de le voir, la plupart du temps couché dans son lit, à la maison.

J’ai moi-même, parmi mon élevage, des chiens qui proviennent de ce genre de dynamique. Je pense à Cherry que je possède depuis 3 ans qui, à son arrivée, est resté stoïque pendant 3 jours sans manger ou boire. Elle était complètement perdu. Vous pensez que le mieux aurait été de la couvrir de câlins, la prendre dans mes bras et la protéger? Grave erreur car j’aurais répondu de façon positive à un comportement négatif. Ma méthode de vie avec mes chiens est simple. J’encourage les comportement positifs SEULEMENT. Les comportements négatifs sont ignorés et les compulsifs corrigés. Cherry a développé d’autres « tocs » pour évacuer son stress négatif, avec le temps, afin d’attirer mon attention de façon négative car c’est ce qu’elle a appris et avec lequel elle devra vivre toute sa vie. 3 ans plus tard il ne reste que de petites traces qui sont beaucoup moins dommageable et qui ne mettent pas en danger l’équilibre de Cherry et de sa meute.
On peut voir ça aussi chez les chiens qui ont fait beaucoup de cage ou ont été gardé dans des endroits restreints, Ils ont des mouvements répétitifs. J’ai eu une femelle comme ça et je ne l’ai jamais laissé faire ces mouvements qui sont une démonstration de son anxiété. Les chiens-humain sont beaucoup plus faciles à déséquilibrer et si vous pensiez que de rendre votre chien humain était la meilleure façon de l’aimer et bien sachez que vous êtes parmi les responsables de milliers d’euthanasies et de troubles de comportement chez les chiens. Les plus grands défenseurs des droits des chiens sont les pires membres de meutes. Ils souffrent d’anthropomorphisme aiguë. Ils sont ce que j’appelle « un mal nécessaire » afin de contrer les milliers d’abus que subissent les chiens dans toutes sortes de situations. Comme quoi la perfection n’existe pas.

Ma question?
Votre chien a-t-il un comportement compulsif?


 

S'il vous plaît suivez et aimez nous:

Laisser un commentaire