LE CHIEN « CONSOMMÉ »

par : Johanne Berard

Ce matin je me lève avec un goût amer dans la bouche… Je pense à tous ces gens qui sont si gentils avec leurs animaux de compagnie. Vous savez les gens qui ne mettraient jamais un collier étrangleur, n’irait jamais à l’encontre des désirs de leur chiens, sont les premiers à crier haut et fort devant la maltraitance, le « respecte » au plus au point et son grand défenseur des refuges de ce monde et surtout contre les éleveurs qui sont les responsables de tous les malheurs de nos amis à quatre pattes.
Ce matin j’ai envie de partager une histoire bien banale mais combien vrai. Elle pourrait être l’histoire banale de n’importe qui d’entre vous qui avez à cœur les bons soins des animaux. Oui, oui! Vous les amoureux de nos amis à poils et plumes!!! Surtout ne sortez pas vos mouchoirs car VOUS êtes les principaux responsables. OUI !!! C’est à vous que je parle !

Quand « Toutou » est né il n’avait d’autres soucis que de trouver la mamelle qui allait le nourrir et le porter garant d’une bonne santé. Il a dû se battre pour n’en avoir qu’une seule, à chaque jour de sa vie et plusieurs fois par jour en plus. C’est la loi de la nature… Seuls les plus forts survivent. Pas de plainte à la SPA du coin, pas de posts sur facebook, pas le temps pour chialer car le lait dans les mamelles disparaît vite.

Puis quand est venu le moment de quitter sa maman « Toutou » a bien aimé sa nouvelle famille (famille no 1) car ils avaient bien dit à l’éleveur que c’était leur rêve et qu’ils en prendraient bien soin. Il le promènerait chaque jour et lui apporterait tous les soins nécessaires. Il serait un membre à part entière de la famille. Et la merveilleuse vie de Toutou commence là…

Dort dans le lit du plus jeune, mange à volonté, tire sur sa laisse, jappe, fait ses besoins sur le tapis du salon à l’occasion, il est tellement cute, vous ne trouvez pas ? C’est un bébé, c’est normal!!!

Puis bébé Toutou devient un ado et là on ne rit plus. Le plus jeune se fait mordre un soir en voulant embarquer sans son lit. Ben voyons !!! On en prend tellement soin! Pourquoi il agit comme ça ? Il a même sauté sur les visiteurs l’autre jour. Et je passe sous silence la fois qu’il a fait tomber une assiette de la table et a engloutie son contenu. Pourtant on l’aime, on le cajole, on le sort tous les jours. Et là on appelle l’entraîneur et sa vie de « pacha » vient de prendre le bord. On achète une cage, un collier étrangleur et on essaye tant bien que mal de lui donner du temps au travers du tourbillon quotidien. Mais Toutou n’est pas content. Il jappe sans arrêt, fait ses besoins dans la cage et fini par épuiser toute la famille qui n’arrive plus à dormir la nuit tellement il jappe. Et je passerai sous silence les détails de la peur de Toutou qui grandi avec les kilos qu’il prend. On finit par en venir à la conclusion que Toutou dérange!!! Après plusieurs pleurs et discussions avec les enfants on en vient à placer une annonce et tenter de lui trouver une meilleure famille.

Pour quelques dollars la famille no 2 a trouvé « la perle rare ». Un chien déjà éduqué, propre et facile à manier. Il n’en prend pas plus que quelques jours pour se rendre compte que Toutou n’est pas du tout ce que les anciens propriétaires ont dit. Peu importe. On va l’aimer et tout va rentrer dans l’ordre. On arrête de sortir car il jappe tout le temps quand il est seul, on ne le laisse jamais seul dans l’auto alors on ne fait plus les courses en couple. On a abandonné la sortie du vendredi soir, c’est ça avoir un chien. Et la roue tourne… Toutou attaque une première fois un membre de la nouvelle famille. Ben voyons !!! On lui donne tout ce qu’Il veut. On l’aime, le dorlote. Pourquoi il fait ça ? Après quelques semaines, beaucoup de stress et de chicane dans la famille on en vient à la conclusion qu’on ne pourra pas garder ce chien. On ne va pas, non plus, passer le problème à une autre famille, on a une conscience quand même. Et c’est le refuge.

Resté quelques jours pour « évaluation » par des gens sans compétence, inexpérimenté, il est mis en adoption pour des frais minimes souvent pour ne couvrir que la nourriture et les soins payant qu’il aura eu durant son séjour. La famille no 3 arrive dans sa vie il n’a même pas 1 an encore. Encore là il a mordu le dernier, a fait ses besoins sur le divan et pisse partout dans la maison. Retour au refuge.

4 ième maison qui finira par euthanasie car il a trop de trouble de comportement. Il est agressif et dangereux!!! Il ira rejoindre les 500,000 autres euthanasies du Québec ………………………… à chaque année !
C’est ce que j’appelle le chien CONSOMMÉ. J’ai eu 2 chiens comme ça dans ma vie que j’ai finalement dû faire euthanasier. Les deux se sont éteints dans mes bras dans le bureau de la clinique vétérinaire et la seule façon que j’aurais pu sauver leur vie aurait été d’être seule avec eux. Malheureusement j’ai une famille, des enfants. C’était trop dangereux pour la sécurité de tout le monde.


 

S'il vous plaît suivez et aimez nous:

Laisser un commentaire