LE LANGAGE CORPOREL

par: Johanne Berard


Il vous regarde avec ces petits yeux tout doux, battant de la queue doucement et rampant vers vous quand, à votre arrivée, vous découvrez le rouleau de papier de toilette éventré dans le salon. Vous vous dites:  » Il le sait que je suis fâché ! »
Il vous saute sur les jambes et dans un geste frénétique vous martelant le visage avec sa langue. Vous vous dites:  » Il est content de me voir. Il m’aime ! »
L’interprétation du langage corporel du chien est l’épine dans le pieds des comportementalistes. En effet les propriétaires de chiens sont mal ou pas informé sur le langage corporel du chien. Pourtant celui-ci est à l’origine de TOUTES les morsures, attaques et autres problèmes de messages mal compris. Le chien n’est pas « hypocrite ». Il ne sais pas mentir, feigner, etc. Il vous envoie des messages à chaque instant que vous interprétez en humain. Malheureusement pour vous, ce n’est pas la réalité. Je ne ferai pas la nomenclature complète des expressions canine dans cette article mais j’aimerais attirer votre attention sur ces deux parties du corps qui vous en apprendront pas mal sur l’état d’esprit actuel de votre chien, sa queue et ses oreilles. Combiné à d’autres postures et mouvements, ces deux parties du corps vous parlent. Bien interprétées vous serez capable de mieux juger de la situation afin d’avoir la bonne attitude et la façon de vous comporter face à son message.
———————————————————
LA QUEUE

Le chien heureux:
Elle bat doucement de gauche à droite dans un mouvement égal, comme un métronome. Elle est placée basse.

Le chien inquiet:
Elle est haute et bat plus rapidement.

Le chien négatif:
Les battements auront tendance à être plus vers la gauche, porté haut ou bas.

Le chien positif:
Les battements auront tendance à être plus vers la droite, porté haut ou bas.

Le chien qui a peur:
Elle est entre ses jambes.

LES OREILLES

Le chien heureux:
Elles sont détendues et légèrement asymétriques.

Le chien inquiet:
Elles sont relevées, égales et tremblantes.

Le chien négatif:
Elles sont penchées vers l’arrière et raides

Le chien positif:
Elles sont penchées vers l’arrière et molle.

Le chien qui a peur:
Elles sont collées à la tête vers l’arrière
—————————————————–
Bien sûr, il y a pleins de nuances impliquant d’autres parties du corps mais à la base, si l’on combine la queue et les oreilles dans un même état d’esprit, on arrivera à mieux cibler son comportement. Pour ceux qui ont une très petite queue il faut regarder attentivement l’arrière-train qui est un complément dans les mouvements de la queue.


 

S'il vous plaît suivez et aimez nous:

Laisser un commentaire