NOS CHIENS OFFICIELLEMENT DES ÊTRES VIVANTS

par: Johanne Berard


Hier je lisais un article sur un journal en ligne que Sylvie Deziel à partagé (MERCI à toi Sylvie) à l’effet que le projet de loi 54 visant à classer les animaux en êtres vivants plutôt que « produits » dans le code civile du Québec avait été adopté à l’unanimité par notre gouvernement. Ceci était PLUS QUE DÛ mais si j’ai honte de ma province qui a « traîné de la patte » tout ce temps, je suis soulagé d’apprendre que des 3 causes que j’ai débattu, en cour, pour mes chiens, 2 auraient été gagnées plutôt que perdues simplement sur le fait d’être, maintenant, un être vivant plutôt qu’un produit de consommation dont la seule protection relevait de la « protection du consommateur ». Les chiens n’avait aucun droit « civile », aucun droit, POINT !

Ce que ça va changer c’est que les usines à chiots, les maltraitants, les mauvais éleveurs « cachés » et tous ceux qui ont quelque chose à se reprocher vont disparaître petit à petit. C’est d’ailleurs depuis la mise en vigueur de la loi 51 que le Québec a vu disparaître plusieurs dizaines d’usines à chiots, ce qui explique la montée fulgurante des prix pour les chiots. Il y a de moins en moins d’éleveurs et ceux qui reste sont à l’écoute de leurs chiens/chiots et, comme moi, ne vendent pas à n’importe qui, n’importe comment.

Les lois se resserrent sur les maltraitants et ça ne fera que du bien.
Depuis 2014 on peut dénoncer la maltraitance faite aux animaux en composant le « 1-844-ANIMAUX » 24h sur 24h. Les plaintes sont traitées confidentiellement.

Finalement je fais un « pied de nez » à toutes ces personnes qui me téléphone ou m’écrivent des messages haineux, plusieurs fois par semaine, parce-que mes chiens sont chers, je ne vends pas à n’importe qui, on ne peut pas « visiter » mon élevage, on doit s’informer sur mon site AVANT de m’appeler, j’ai des questions très importantes à poser, etc…

Ces personnes vont faire partie de ce lot de maltraitants et je suis très heureuse qu’un jour viendra où ils ne pourront plus trouver d’endroit pour « s’acheter » un chien.

Je me souhaite un merveilleux 30 ans de plus et souhaite ardemment que d’autres éleveurs viendront rejoindre mon rang « D’ÉLEVEUR RESPONSABLE ».


 

S'il vous plaît suivez et aimez nous:

Laisser un commentaire