LA ROUTINE

par: Johanne Berard


Durant le temps des fêtes on a constaté que Mr. Hook devenait de plus en plus difficile à contrôler lorsqu’il était dehors. Nous avons un patio et c’est, pour ainsi dire, le « territoire » de Hook. Alors il a fait son travail au cours de l’été sans que je m’en rende compte vraiment.

La première « bêtise » qu’il a fait a été de déchiqueter la housse du BBQ. On en a ramassé plusieurs morceux sur le patio. Nous avons, donc, placé le BBQ derrière une clôture. Quelque temps plus tard il a poursuivi en levant la patte sur ce même BBQ. Je n’ai pas encore compris. Nous avons, donc, repoussé le BBQ le plus loin possible. Il s’est, ensuite, attaqué aux barreaux de la rampe du patio, subtilement mais assurément pour finir, quelques semaines plus tard, par aboyer au moindre coup de vent et de plus en plus, lorsque des gens venaient chez nous. Même dans sa chambre, où nous avions un très bon contrôle, il a commencé à devenir difficile. C’est sur cet « air d’aller » que je me suis assise la semaine dernière pour commencer à réfléchir sur ce qui nous avait amené là. Oui! Même moi qui ai beaucoup d’expérience, j’avais perdu le contrôle et je ne m’en étais même pas rendu compte. On a, donc, du lui retirer son espace de « chef » et recommencer depuis le début en lui faisant un enclos dehors, sur le patio. Ceci lui enlève l’accès au bord du patio (les barreaux grignotés et les passants dans la rue), le BBQ (uriner dessus et arracher la housse) ainsi que l’accès à Michel à sa guise. Aussitôt le changement fait, aussitôt tous les comportements négatifs ont arrêtés. C’est immédiatement que tous est rentré dans l’ordre. La grandeur de son enclos lui permet de jouer, manger dormir mais pas de garder chez le voisin d’en face ou prendre possession du BBQ, du patio et de Michel.

Cette histoire m’amène à penser à la routine. Nous avons, nous-même une routine qui fait que notre chien se fait des repères qui lui permettrons de prendre plus ou moins de « galons » dans la meute. Ça paraît étrange mais le fait qu’il pouvait toucher Michel dès que celui-ci sortait de la maison lui indiquait, comme message, qu’il avait un rang très élevé dans la meute car seuls les alpha peuvent approcher le chef quand bon leur semble. Coupé de ce droit, il a immédiatement pris un rang inférieur et son comportement a changé. Pareil pour le BBQ et la rampe. Sans accès, il n’a plus rien à protéger, donc, prend un rang inférieur.

Ceci arrive plus souvent aux chiens qui sortent seul à l’extérieur car il deviennent libres de faire ce qu’ils veulent sur, souvent, un territoire beaucoup plus grand mais surtout inhabité, où seul lui a accès. On ne voit pas ça chez les chiens qui sont promené en laisse par leur maîtres car ils sont toujours accompagné. Prenez quelques minutes pour observer la routine qui s’est installée avec les sorties de votre chien, vous verrez comment la routine a influencé son comportement. Il fera toujours la même chose en sortant. En laisse il sautera sur le premier arbre devant la maison ou encore sur le balcon du voisin ou sera à la recherche d’une « victime » à terroriser. Seul dans une cour ou sur un balcon, il sautera sur les extrémités comme la clôture, la rampe, etc afin de faire savoir à tout intrus que ce territoire lui appartient.

Plus la routine sera installée pour le faire monter de rang plus il deviendra difficile à contrôler et fera de plus en plus de « dégâts » autour de lui. C’est très important le rang dans une meute et pratiquement à chaque problème les mots « chef » et « rang » reviennent sans cesse.

Lorsque vous sentez que vous perdez le contrôle et que votre chien développe des mauvaises habitudes, pensez à changer sa routine comme faire un nouveau trajet pendant la promenade, couper une partie de la cour ou du balcon, etc. L’emplacement de son lit, sa nourriture, ses jouets, peuvent aussi être changé puisqu’il s’est fait un territoire autour de ces accessoires importants dans sa vie.


 

S'il vous plaît suivez et aimez nous:

Laisser un commentaire