LE CHIEN ADO

par: Johanne Berard


Avez-vous l’impression que votre chien de 5-6-7 ou 8 mois a « désappris » tout ce que vous lui avez enseigné depuis son arrivée? Il a recommencé à faire ses besoins partout, déchiquette ses pads ou vos tapis, aboie, grogne, bref il est devenu insupportable. Vous êtes sur le bord des nerfs et avez un pieds dans le positif et l’autre dans le négatif?
Ne vous laissez pas influencer par vos émotions car c’est tout à fait normal. C’est à ce moment, d’ailleurs, que le chien quitte sa meute familiale pour trouver un autre clan ou en former un nouveau et comme cette étape s’est passé chez vous il prends pour acquis que c’est son chez soi pour toujours. Maintenant qu’il a cette confiance d’appartenance il doit travailler pour se forger une place plus importante que possible dans son clan, votre clan. C’est le moment ou la régression irrite les nombreuses semaines que nous avons passé à faire de l’éducation, répéter sans cesse les mêmes règles, etc.

C’est le moment de resserrer la vis car cette période est primordiale pour établir les règles pour toute sa vie. Le fait d’avoir fait son éducation pendant sa période chiot aura un impact positif sur sa période ado car certaines de ces règles sont la base de ce qu’il utilise pour vous manipuler aujourd’hui. Il a apprit, a acquis et les utilise pour prendre sa place. Si il avait une place d’alpha chiot il sera plus difficile ado.

La bonne nouvelle est que si vous serrez la vis suffisamment ça passera très rapidement. Le mieux est de rester concentré sur vos méthodes d’éducation et de revenir en arrière, au besoin. Oui car si vous croyez que vous avez perdu votre temps, vous faites erreur. Les comportements acquis au cour de sa période chiot sont le tremplin de sa période ado et vous n’avez qu’à revenir en arrière pour lui « rafraîchir » la mémoire. Comme nos enfants à qui nous retirons des privilèges lorsque leur comportement n’est pas approprié.

J’ai remarqué que pendant cette période il y avait un très haut pourcentage d’abandon. C’est là que les gens se découragent, qu’ils ont l’impression d’avoir fait tout ça pour rien. Que leur chien est irrécupérable ou même qu’ils sont eux-mêmes incapables d’éduquer un chien et qu’il ne sont peut-être pas fait pour en avoir un.

Pour ma part, je coach mes clients plus que jamais pendant cette période en leur rappelant les bons coups qui les ont amené là où ils sont rendu et en les encourageant à ne pas lâcher, qu’ils ne doivent pas être trop sévères envers eux-même. On ne devient pas chef de meute en quelques mois lorsque l’on part de la case départ. Cela prend du temps. Il faut développer un sens particulier pour reconnaître les subtilités du comportement canin. Au risque de me répéter « comprendre son chien c’est comme la musique. Soit tu viens au monde avec, soit tu dois l’apprendre. »

Courage ! Il ne vous reste pas beaucoup de temps encore avant de profiter des bons moments avec votre chien pour les 15 années qui viennent.


 

S'il vous plaît suivez et aimez nous:

Laisser un commentaire