LE PARC À CHIENS

par: Johanne Berard


Les parcs à chiens (appelé maintenant Parc Canin) ont été fait pour permettre à nos amis canin de se dégourdir les pattes dans un espace sécuritaire qui leur est réservé. Si ces parcs ont beaucoup de points positifs sachez qu’ils sont, également, des endroits parfaits pour assister à des bagarres de territoire, des comportements incontrôlables, etc, mais aussi attraper des parasites, bactéries et virus. Je ne vais pas parler des risques pour la santé de nos chiens car ce groupe est là pour la compréhension du comportement en premier lieu.

Les municipalités ont dû, au cour du temps et des histoires malheureuses, placarder des règlements à l’entrée de ces parcs afin de se protéger de poursuites éventuelles. Pour chaque municipalité vous trouverez leurs règlements respectifs sur leur site web mais en gros, ceux-ci se ressemble sur les points qui nous intéresse ici tel que la surveillance constante des enfants, la supervision du comportement de son chien, l’agressivité, les chiennes en chaleur, nourriture, jouets. C’est à cause des comportements HUMAINS que la liste de règlements va, malheureusement, continuer à s’allonger au cour des prochaines années. Tous ces règlements ont leurs raisons d’être mais au-delà de ça lorsque nous entrons dans un parc à chiens nous entrons dans un champs de mine. Je m’explique…

Le chien entre en premier, libre et accueilli par une troupe d’étrangers canin. Les conflits commencent dès ce moment car plusieurs de ces chiens vont régulièrement dans le même parc et ont eu amplement le temps de prendre connaissance du territoire et y faire leur rang dans la meute. Ce qui, au départ, apparaît comme un territoire « neutre » devient vite une appartenance au plus dominants. Et, encore une fois, les propriétaires de ces chiens dominants sont les plus dangereux car n’ont aucune conscience de l’arme qu’ils viennent de laisser libre. C’est comme une grenade. Il ne reste qu’;a tirer la goupille pour la faire exploser. Et ce qui devait arriver arrivera… Ils passent leur temps à excuser et à justifier les comportements de leur chien. Je suis certaine que plusieurs d’entre vous pensent déjà à quelqu’un en particulier si vous fréquentez ces parcs.
Michel, mon conjoint, et moi sommes allé à quelques reprises dans un parc à chien avec Mr. Hook et nous avons vécu plusieurs événements digne de cet article mais un qui m’a vraiment fait comprendre que les parcs à chiens sont dangereux pour les gens peu ou pas conscients du comportement canin, c’est-à-dire la grande majorité. C’est ainsi que le règne des parcs à chiens aura prix fin pour nous.

Directement en entrant, on se fait approcher par un gros chien poilu qui est, disons-le, envahissant. Ma première pensée à été de constater qu’il avait un très haut rang dans cette meute improvisée car il a été le seul à venir nous toucher. Mes yeux se sont tourné vers sa propriétaire qui était occupé dans un grand discours, aux personnes présentes, sur le comportement des chiens !!!!!!!?????!!!!!

Des 10-12 chiens présents aucun d’eux n’a approché ce gros chien. Voyant qu’Il approchait Michel de façon dominante je me suis placé devant lui et ai regardé le chien droit dans les yeux en avançant à sa rencontre. Tout de suite il a tenté d’approcher mon chum mais je ne l’ai pas laissé faire. Je lui ai fait comprendre que mon chum faisait partie de MA meute. Pas content il s’est mit à grogner et à aboyer, le poil hérissé sur le dos. Je sentais que l’attaque était imminente quand sa propriétaire la « comportementaliste » Nous crie tout haut qu’il n’est pas méchant il veut juste la balle que mon chum a dans la main……?!?!?!? Je lui rappelle que son chien est en mode agressivité et attaque et qu’elle serait bien mieux de venir le chercher avant qu’un triste accident arrive. Elle a appelé son chien qui n’a même pas daigné écouter son appel tout en me menaçant avec ses grognements et aboiements. Comme je n’ai pas bronché et que son comportement a commencé à inquiéter sa propriétaire qui s’en venait rapidement vers nous… finalement, il a rebroussé chemin. Elle a passé 2 bonnes minutes à nous expliquer qu’il n’était pas agressif et je n’ai pas perdu mon temps avec elle pour lui expliquer que son problème était elle-même, sa façon de le laisser tout faire à sa guise. C’est certain que sans conflit on ne peut voir la vrai nature et/ou le rang d’un chien mais je sais très bien que les propriétaires de chiens sont rarement les chefs de leur meute. L’histoire s’est terminé par le départ de la dame en furie et nous accusant d’avoir amené un chien non castré!!!! Pendant tout ce temps je lui ai simplement répété que son chien était agressif et sans contrôle de son propriétaire. Son dénie fera en sorte que son chien ira rejoindre les statistiques de morsures au Canada mais, pour ma part, j’ai compris que je n’étais pas là pour contrôler les agissements et comportements de tous les gens et chiens sur place. Les parcs à chiens pour moi c’est terminé.


 

S'il vous plaît suivez et aimez nous:

Laisser un commentaire