CHIEN-HUMAIN VS CHIEN-CHIEN (1ère partie)

par: Johanne Berard


Il arrive, parfois, que des gens possédant un chien plus âgé décide d’adopter un chiot. Les raisons sont beaucoup moins importantes que la façon que la rencontre et le nouveau quotidien se fera. Cette année j’ai eu 4 chiots qui ont vécu cette expérience d’arriver dans une meute « humaine » déjà établie depuis plus de 5 ans où les contacts avec d’autres chiens ont été pratiquement inexistants. J’ai choisi d’en faire un article car quoique ça semble simple, chacun de ces chiens adultes et mes chiots ont vécus une expérience qui aurait pu virer au drame. Cet article sera en 2 volets car plus complexe je dois vous familiariser avec la compréhension avant l’action. Aujourd’hui je me concentrerai, donc, sur l’explication de la différence entre chien-humain versus chien-chien pour continuer dans un article futur avec l’introduction et la rencontre de deux types différents mais de la même espèce.

Le chien-humain (qui n’a vraiment jamais eu de contact fréquents avec les chiens) passe sa vie entouré d’humains alors, évidemment, n’a jamais eu à négocier pour le partage de quoi que ce soit. Il a perdu, en quelque sorte, l’aptitude à faire des nouvelles rencontres canine par l’isolement d’avec son espèce. À la limite, il craint les autres chiens car il ne sait pas comment réagir en leur présence. Il se sent menacé. Le chien-humain est très souvent arrivé dans sa famille a un très jeune âge, un TROP jeune âge en fait. La partie « socialisation » n’a pas été faite. Fait important a noté, même si le chien-humain vient qu’à vivre au sein d’une meute, dans un chenil, il aura la même approche négative comme démontré sur cette vidéo que j’ai prise ce matin de la rencontre de 2 caniche toy (Cayenne et Pistache de ILVOMALTIPOO.COM

) et d’un caniche standard notre beau Mr. Hook. L’une des deux caniches toy est un chien-humain et l’autre un chien-chien. Voyez-vous la différence? Ce chien gardera, encré en lui, toute sa vie, certains comportements de chien-humain même si il aura développé ses comportements de chien-chien.

J’ai importé Cayenne des États-Unis alors qu’elle avait 1 an. Même si l’éleveur m’a dit qu’elle était née chez elle, qu’elle a vécu en chenil avec d’autres chiens toute sa vie, je sais que ce n’est pas vrai. Elle a été séparé de sa maman trop jeune, a été adopté par une famille, est devenu chien-humain et a été retourné chez son éleveur pour des raisons X. Lorsque j’ai dis ça à l’éleveur, elle est resté bouche-bée. Son comportement parle pour elle. Avis à tous ceux qui pense pouvoir abuser des animaux qui n’ont pas la parole … Il ne faut que les observer. Leur attitude, comportement, nous parle. Émoticône wink Ces chiens-humains ne sont pas fait pour des éleveurs débutants car ils doivent réapprendre à être un chien-chien et ce n’est pas une mince affaire puisque comme vous avez constaté, je n’ai pas atteint mon but final avec Cayenne. C’est plus complexe et le travail demande de l’expertise et surtout de l’expérience. Le point commun des chiens-humains? Ils ont tous des troubles de comportement plus ou moins graves et profonds.

Le chien-chien a passé plus de temps en compagnie d’autres individus de son espèce et est apte à affronter la vie dans tout ses aspects (Pistache sur la vidéo). Il sera arrivé, la plupart du temps, à un âge plus avancé ou sera le deuxième, ou plus, de la famille. Il est agréable, ne cause que très rarement de problèmes pour ne pas dire pas du tout. Son éducation pendant sa période poupon a été faite par des chiens mais si aussi en présence d’humains il aura de la facilité avec les autres espèces d’animaux, également. Sans les connaître, son approche sera positive plus que craintive car il aura été amené à des rencontres variées pendant sa petite enfance. Il aimera jouer et découvrir et aura un esprit ouvert sur la nouveauté.

Pistache a été acquise à 4 mois par nous-même. Elle vivait dans la maison avec ses deux parents et l’éleveur. C’est pour cette raison qu’elle est la plupart du temps la dernière dans les micro-clans que je fais sporadiquement car elle sait comment se comporter avec des chiens. Active, souriante et toujours prête à jouer, son comportement reflète l’éducation qu’elle a eu dans sa petite enfance. Lorsque placé dans un nouveau groupe contenant des chiens et des humains c’est vers les chiens qu’elle ira en premier. Elle est, en plus, positive, agréable et souriante. Même avec les autres espèces avec lesquelles elle va à la rencontre de façon curieuse.

Au sein d’un élevage on peut accélérer ce processus en interchangeant des portées à peine sevrées entre elles jusqu’à leur départ dans leur nouvelle famille. Moi je le fais dès 8 semaines. Je m’assure, également, que la routine soit quasi inexistante pour ce qui est du jeu, des contacts, des individus, des heures de repas, etc. Même si je ne le fais que quelques jours pour les Maltipoos ça fera une différence plus tard. Mieux vaut peu que pas du tout. Si la nouvelle famille a une vie sociale où d’autres chiens sont inclus, mon chiot gardera ses bonnes habitudes.

Si le chien-humain peut devenir un chien-chien, le chien-chien ne deviendra jamais un chien-humain puisque cette imprégnation fait partie de sa vie depuis sa tendre enfance. Tout comme on ne pourra faire croire à un enfant que le goût de la crème glacée est mauvais si il y a déjà goûté. Émoticône smile

VIDEO

La suite dans un prochain article…


 

S'il vous plaît suivez et aimez nous:

Laisser un commentaire