CHIEN-HUMAIN VS CHIEN-CHIEN (2ième partie)

par: Johanne Berard

vidéo par: Kelly-Ann Fluttershy Savoie


La première rencontre entre un chien humain et un chien chien est très délicate car le chien humain a été « laissé à lui-même » comme chien. Il a, donc, développé ses comportements innés et acquis de façon très dominante. Ses maîtres n’ont rien vu car ils lui ont tout donné ou presque en tant qu’humain. Il a des habitudes souvent très encrées en lui et un nouveau arrivant viendra défaire la routine qui le sécurise, tout de même. Vous savez c’est comme quand on rencontre un ermite. Il vit dans la forêt, entouré d’animaux mais aucun humain. On peut tellement voir la différence dans son comportement asocial envers son espèce que l’on utilise le mot ermite dans une citation célèbre « se cacher comme un ermite ».

Nous partons, donc, de ce chien-humain et allons y introduire un chien-chien mais bébé. la taille et le rang sont les 2 points à tenir en compte car ils influenceront le déroulement de la rencontre. Le labrador ne réagira pas comme le caniche toy et si il a un rang élevé dans sa meute d’humains il attaquera très certainement le nouveau venu comme il le fait pour ceux à l’extérieur. Plus les obstacles sont grands plus lentement la rencontre devrait se faire. Je ne fais de rencontres immédiate qu’avec des chiens de la même races et taille indépendamment du rang car ce point est facile a corriger sur place, en 5 minutes. Il s’agit d’ajuster son comportement à notre nouvelle meute. Le naturel du chien-humain reviendra aussi rapidement que vous y travaillerai. Par contre il vous faudra garder votre nouveau petit à proximité afin de le protéger en cas d’attaque. Le mieux est encore d’introduire le plus jeune à l’aide d’un professionnel. C’est plus sûr.

L’approche sera différente si la taille du chien-humain est petite ou grande. Le petit chien aura tendance à être plus agressif dans son approche car il a souvent accès à plus d’endroits comme les sofas, lits, chaises, les genoux de son maître, etc. Par sa taille, également, il aura accès à des endroits plus difficile à atteindre pour un plus grand chien comme le dessous des sofas, l’intérieur d’une armoire, etc. Le monde du grand chien est plus grand. Il va au-delà de la maison et son territoire peut parfois aller jusqu’à chez les voisins. Dans les deux cas, par contre, ils ont développé une « intolérance » chronique à la gente canine, attaquant le premier venu et dans toute occasion, tant, que les propriétaires ont commencé à stressé à la vue d’un chien étranger et des comportements négatifs se sont installés au fil des ans pour finir par éviter tout contact avec d’autres chiens.

Dans les cas plus extrêmes on introduira le nouveau venu de façon graduelle. C’est-à-dire qu’on le gardera isolé du plus vieux par une clôture pour séparer deux pièces ou, ce que je préfère, le parc. Les chiens pourront, ainsi, se sentir au travers de la clôture. Les premiers contacts se feront en présentant le chiot de dos, ce qui élimine l’affrontement. Le chien-humain aura des comportements étranges comme prendre la place du chiot lorsqu’il ne sera pas là. La bonne nouvelle est que peu importe le degré de chefferie, le chien-humain finira par devenir ami avec le chien-chien et conservera un attachement pour la vie.

Dans la vidéo on peut voir la toute première rencontre entre Maya 8 ans et Bastien le chiot après 1 mois de vit séparée mais à proximité. Il parait que Maya n’aime pas les autres chiens et les attaque à chaque fois que c’est possible. Josée Lemieux avait des craintes quant à la possibilité qu’ils deviennent amis un jour. Voilà! C’est fait. Longue et heureuse vie à Maya et Bastien!

 

VIDEO


S'il vous plaît suivez et aimez nous:

Laisser un commentaire