LE REPAS (3ième partie)

par: Johanne Berard


La deuxième règle de 4 est celle qui est la plus difficile à suivre et à maintenir dans le temps car nous sommes plus impliqué et responsable de celles-ci. À chaque départ de chiot les gens sont inquiets de l’alimentation de leur chiot et ces 4 règles font parti des premières questions que l’on me pose. Au moment où mes chiots quittent, les règles ont été adaptées chez moi mais cela changera puisque son style de vie va changer et que le propriétaire va devenir un visiteur assidu des nombreuses boutiques et animaleries qui peuplent leur entourage. Et qui, croyez-vous offre une quantité phénoménale de gâteries de toutes sorte? Qui vous propose celle-ci ou celle-là ou même les deux? J’ai travaillé 12 ans en animalerie, je sais de quoi je parle. Vous ne trouverez que très peu de nutritionnistes, d’éleveurs professionnels ou de comportementaliste en animalerie alors ce n’est pas la peine de leur demander conseil sur comment nourrir votre chien si ce commis n’a pas l’expertise. Référez-vous à votre éleveur en premier. Je répète qu’il est le mieux placé pour vous guider. Il possède des « exemplaires multiples » de votre toutou. Ceci nous amène à notre deuxième règle de 4 :

RÈGLES #2 : La QUANTITÉ, la QUALITÉ, la FAÇON et l’HORAIRE

-La quantité de nourriture que les gens donnent à leur chien dépasse la capacité de son estomac. Pas plus fine que n’importe qui j’ai dû passer par des chiens obèses pour me rendre compte que je ne l’avais pas. Avec le temps, j’ai développé ma « technique » de reconnaissance de quantité en observant les autres règles, les appliquant à chaque individu de ma meute. Si chez vous vous avez un chien ou deux à gérer les repas, chez moi c’est plus d’une dizaine avec des règles différentes pratiquement, pour chacun d’eux. Dans mon cas, précisément, j’ai essayé plusieurs méthodes dont la petite quantité et le plat toute la journée. J’ai dû me résigner à faire des groupes et les séparer car une femelle enceinte doit avoir accès à de la nourriture en tout temps mais pas la femelle au repos ainsi que le mâle qui accouple ou non et le chiot qui grandi. Il est impossible de nourrir une meute sans faire des groupes séparés. La quantité que j’ai montré dans ma main, sur une photo, est la quantité que je donne à un adulte Maltais ou Caniche toy d’environ 5 lbs qui ne sont pas en chaleur, gestantes, allaitantes, en accouplement ou chiot.

La qualité est toute aussi importante et le plus difficile est de bien magasiner son sac de nourriture sèche pour les uns et doser les différents aliments frais pour les autres. Le plus important à se rappeler est que votre chien est à 75% carnivore. Le 25% restant consiste en herbes, légumes, racines, baies, etc mais sans céréales dont le système digestif de votre chien ne possède pas les enzymes nécessaire à leur décomposition. Consulter l’article « Bien nourrir son chien » pour vous aider à bien choisir.

La façon de nourrir notre chien est aussi un facteur déterminant sur une bonne ou mauvaise alimentation. Le chien mange, naturellement en MEUTE. Cela veut dire que chaque fois que vous mangez, il aura tendance à manger aussi. C’est quasiment un réflexe comme bailler. Ainsi, en observant comment MOI je me comporte à table je peux constater comment mon chien se comporte aux repas. IL y a des gens qui mangent peu et souvent, d’autres 2-3 repas copieux par jour. Votre chien mange donc au même rythme que vous. Adaptez donc son alimentation en conséquences.
Je pense à Zhanna, une de mes cliente qui est né en Europe de l’est. Elle vit ici, au Québec, mais a rapporté sa façon de nourrir son chien de ses racines. Lorsqu’elle amène son chien pour une pension, elle « déballe » le sac de victuailles que son chien prendra pendant son séjour et je vous dit que c’est incroyable. Juste de se rappeler tout ce que je dois faire me fais angoisser. Il n’y a pas moins de 8 plats différents pour 2 semaines. L’os, les petits légumes, le foie séché, 2 marques de croquettes, et j’en passe… Qu’elle donne en très petites quantité 2-3 fois par jour. Son chien a une taille et un pelage parfait! La bonne balance (dont elle semble posséder les secrets) des aliments donnés joue un rôle très important car elle fait en sorte que sa digestion soit « zen » si je peux m’exprimer ainsi. Tout ceci dans un cadre de style de vie bien à elle. J’ai décidé de laisser parler ma logique et mes connaissances quand je nourri « Lucy » et ça fonctionne.

L’horaire vient compléter mes 2 règles de 4 car si à la maison, le chien mange à heures fixes, dans la nature il mange quand il y a une proie attrapé. Ce n’est pas à la même heure, souvent pas la même proie et en quantité égale en plus de ne pas être tous les jours, nécessairement. C’est d’ailleurs, fort probablement, la raison pourquoi le chien a commencé à parasiter l’homme. Il a vite compris que la nourriture abondante lui assurerait la survie de son espèce. Le chien qui n’a pas à penser à se nourrir, qui n’a jamais faim, sera plus empoté, sédentaire. Le chien qu’on nourri à horaire irrégulier, de façon différentes et avec des aliments variés à moins de risque de tomber dans l’obésité et, ce, à quantité égale de celui qui mange toujours la même chose, à heures fixes, dans le même bol. Son esprit DOIT être occupé à chercher de la nourriture. Si comme moi la variété est un élément trop compliqué à gérer il n’est pas impossible de lui faire « sauter » un repas de temps en temps. Ça nettoie le système digestif. J’utilise aussi des techniques de « chasse » comme mettre des biscuits dans un bas, non attaché et lui donner l’occasion de travailler pour accéder à la nourriture. Il y a depuis quelques années des jeux éducatifs qui nourrissent le cerveau de nos chiens. Ces jeux sont parfait pour un changement d’horaire. Pour ma part, je n’ai aucun horaire particulier pour les repas et ça fait des chiens plus actifs car imprégnés du devoir de trouver quelque chose à manger.
Enfin, gardez en tête que la perfection n’existe pas et que votre chien ne se laissera pas mourir de faim. Le suicide n’existe pas chez l’espèce canine.



S'il vous plaît suivez et aimez nous:

Laisser un commentaire