LES GLANDES ANALES

par: Johanne Berard


Avez-vous remarqué que lorsque des chiens se rencontrent, ils se reniflent l’arrière-train? Ils se reniflent les glandes anales qui sont l’empreinte chimique unique à chaque individus. C’est une façon étrange pour vous de concevoir une rencontre mais pour les chiens c’est la façon de savoir à qui il a à faire, tout comme nous, lorsque nous rencontrons des personnes et que nous les aimons vraiment beaucoup ou n’avons aucun « atome crochu » avec eux, nous dégageons, tous, des odeurs chimiques.

Malgré que ce soit imperceptible pour nous, les chiens sont attiré ou repoussé par l’empreinte chimique. Comme leur flair est beaucoup plus développé que le nôtre, c’est ce sens qui est plus sollicité lors d’une rencontre avec de nouveaux individus. Les glandes anales ne servent à rien d’autre que de porter l’odeur de chaque chien qui s’en sert pour imprégner de multiples surfaces de son passage en se frottant les fesses sur le plancher, le trottoir, la pelouse… En fait il ne s’essuie pas les fesses, il laisse son odeur.

Si les glandes anales n’ont pas d’impact sur nous, qui n’avons pas le sens de l’odorat assez développé pour en sentir leurs effluves, elles ont un impact très important sur le message que véhicule le chien. La bonne humeur, la tristesse, enfin toutes les émotions dont le chien est capable de ressentir sont véhiculées par les glandes anales. En quelques secondes, le message est perçu des autres chiens.

Il arrive, parfois, que ces glandes s’engorgent et s’infectent. La raison principale est leur inactivité. En effet, par leur comportement de laisser leur odeur, le chien permet la vidange naturelle de celles-ci. Alors, logiquement, ce sont les petits chiens qui en souffrent le plus car souvent ils n’auront jamais de contact avec des chiens de l’extérieur puisqu’ils vivent la plupart du temps à l’intérieur. Ce sont, eux, aussi qui, pour compenser le manque de rencontre, se frottent le plus souvent le derrière sur le plancher. Et on les puni… Émoticône wink

Il est assez facile de reconnaître une infection des glandes anales par le comportement de votre chien et une odeur nauséabonde. Il aura de la difficulté à faire des selles, pleurera souvent en se frottant les fesses sur le plancher de façon frénétique ou se recroquevillera en boule. Il y a possibilité de fièvre qui lui donnera un air abattu. Si vous voyez ces comportements, consultez votre vétérinaire.

Il y a 30 ans, dans les salons de toilettage on faisait la vidange des glandes, systématiquement, à tous les petits chiens. Par contre cette pratique a disparu dans le temps car elle causait plus de problèmes que de bienfaits car leur vidange régulière active leur production. On ne devrait jamais y toucher si ce n’est pas nécessaire et si cela devient un besoin il faudra les faire vider régulièrement pour le reste de sa vie. Mais le plus important… Laissez, donc, votre chien faire leur vidange lui-même, quitte à laver le plancher après son passage.


 

S'il vous plaît suivez et aimez nous:

Laisser un commentaire