LES OREILLES

par: Johanne Berard


Il y a autant de différences dans la forme des oreilles qu’il y a de races de chiens mais elles ont toutes besoin de soins plus ou moins importants. Même si on ne peut pas prendre cette espace pour évaluer toutes les forme d’oreilles, leur besoin en entretien et les problèmes qui y sont reliés on peut, à la base, s’assurer de leur bonne santé. Les différences majeures et importantes à garder en tête sont : Poilues ou non et dressées ou pendantes. Toutes les autres différences sont personnelles à la race et, normalement, votre éleveur vous aura mit au courant de leur entretien spécifique s’il y a lieu.

Les oreilles dressées et à poils courts sont les plus facile à entretenir car elles sont bien aérées et dégagées. Tout au plus un savons doux pour les oreilles (ma recette maison sera disponible sur S.O.S. WOUF!) appliqué doucement à l’aide d’un tampon d’ouate imbibé puis un autre tampon sec pour assécher,1 fois la semaine fera l’affaire.

Les oreilles dressées et à poils longs demande une vérification au niveau de la quantité de poils amassés dans le conduit auditif. En pinçant, avec deux doigts, les poils dans l’oreille on peut déterminer facilement leur état. Si c’est très épais et humide, mieux vaut les retirer. Vous pouvez le faire au salon de toilettage ou vous-même si vous avez le temps et les aptitudes. Gardez en tête qu’on ne peut pas nettoyer une oreille qui est pleine de poils. Ne mettez pas de liquide, même de l’eau dans les oreilles si il y a beaucoup de poils. Ceci entrainerait une accumulation d’humidité qui est le sol propice aux levures. Une vérification et nettoyage 1 fois la semaine et de la même façon que mentionné plus haut est correct.

Les oreilles pendantes à poils courts doivent être « aérées » de temps en temps car leur position empêche une bonne circulation de l’air. Leur entretien est le même que mentionné plus haut mais moi je les retournerais 2-3 fois la semaine pour leur faire « prendre l’air ». On peut appliquer du talc en en soufflant une petit quantité sur le bout des doigts directement dans l’oreille. Ça assèchera en plus de dégager une bonne odeur.

Les oreilles pendantes à poils longs sont les plus « pointues » à vérifier. Elles combinent les vérification et entretien de toutes les formes réunies en plus de devoir le faire 2 fois semaine. Par contre si les poils sont en petite quantité, il est mieux de ne pas les retirer car, comme chez l’humain ça repoussera plus dru.

Lorsque apparaissent des symptômes tels que des mauvaises odeurs, de l’enflure, des rougeurs ou des sécrétions jaunâtre ou verdâtre c’est signe d’infection. Consultez votre vétérinaire car un traitement antibiotique topique sera nécessaire.

Il y, également, les parasites comme les mites et les puces qui adorent se cacher dans cette cavité, chaude et humides propice au développement de leur œufs et larves. Une oreille qui semble avoir des grains de poivre très foncé peut indiquer la présence de parasites. Consultez votre vétérinaire qui pourra savoir exactement qui sont les intrus et les éliminer avec le produit approprié.

Garder les oreilles propres et sèches les protègent des infections à levures et/ou bactériennes ainsi que des parasites. Cela vous évitera des complications à moyen et long terme en plus d’avoir un chien alerte et en santé. N’oubliez pas que l’ouï est un sens très développé chez votre chien et que des oreilles en mauvaises santé peuvent le rendre dépressif. Une oreille propre et sèche est une oreille en santé!


 

S'il vous plaît suivez et aimez nous:

Laisser un commentaire