L’EXPLORATEUR

par: Johanne Berard


Je dis toujours à mes clients de restreindre l’espace de vie de leur chiot (article « l’aire de vie ») et leur première question est : « Dans combien de temps je pourrai le laisser libre ? » et je leur répond que ça prend 1 an pour éduquer un chiot à notre manière. Malgré mes recommandations, plus de 90% laisseront leur chiot gambader, partout dans la maison, à sa guise et avant l’âge de 6 mois. Si ce n’est pas la fin du monde, c’est désagréable de voir notre chiot devenir un monstre après avoir mit autant de temps sur son éducation. Mais pourquoi devient-il un monstre après 6 mois? Il était pourtant un chiot extraordinaire!!!

Hier j’ai eu la visite des propriétaires d’un Maltipoo qui a été adopté ici et, à 6 mois, il a commencer à faire ses besoins un peu partout dans la maison. Il laisse des traces d’urine et même de selles partout. Ça fait 24 heures qu’il a commencé ça. Et bien le petit est devenu un explorateur, tout simplement. Ceci fait parti de sa croissance et son évolution au sein du groupe. Voici ce qui se passe dans sa tête…

Toute sa petite enfance a été « encadrée » par sa mère au départ puis par nous les éleveurs et ensuite par les propriétaires. Pendant cette période il a apprit tout ce que le chiot devait apprendre. À 6 mois, concordant avec la perte des dents de lait pour l’arrivée des dents adultes, il commence à explorer l’environnement extérieur à son territoire voilà tout!

Le deuxième étage, les autres pièces, même si il y allait avant, sont devenu un territoire de chasse ou encore la recherche d’un nouveau groupe et surtout la recherche de son propre territoire afin de bâtir sa propre meute. et il fait ce que tout chien fera, il le fait en marquant de ses besoins les endroits stratégiques dans son cerveau qui sont sécuritaire, attrayant pour toutes sortes de raisons aussi différentes que chaque individus comme l’odeur, la texture. La réalité est que nos maisons sont immenses pour un petit chien et il aura suffisamment d’espace dans celle-ci pour se refaire une vie chaque 2-3 ans si il le désire. Le temps est venu d’indiquer à notre jeune chien que cette partie du territoire vous appartient aussi.

Lorsque le chiot laisse une trace, il reviendra, nécessairement, vérifier si il n’y aurait pas eu le passage d’un autre chien. Il peut faire des rondes, comme ça, plusieurs fois dans une journée pour s’assurer que ce nouveau territoire est sécuritaire pour s’y installer. C’est là que vous intervenez. Il faut absolument que vous le chassiez de cet endroit pour un minimum de 4 semaines. Ceci aura pour effet de lui faire comprendre que ce nouveau territoire vous appartient aussi. Vous devrez le faire tant et aussi longtemps qu’il n’aura pas compris mais également, tant et aussi grand qu’est votre maison. Ce petit manège va durer le temps que vous ayez, vous et votre chien, fait le tour complet de la maison. Après le tour de la maison, il est fort probable que ça se transporte à l’extérieur. Dehors, dans la maison de vos amis, votre famille, etc. Si vous vous comportez de la bonne façon, il ne devrait pas avoir acquis de territoire et tout rentrera dans l’ordre vers l’âge de un an. Ensuite commenceront les beaux jours car il aura son appartenance complète avec son groupe et ne ressentira plus le besoin de « déménager ». C’est vers 1 an que les liens se tissent très très serrés et pour la vie mais un rien peut le remettre en mode explorateur comme l’arrivée d’un bébé, un déménagement, une nouvelle famille, etc.

Le chien est, normalement, nomade, passant d’un territoire à l’autre toute sa vie et si depuis sa domestication il est devenu casanier pour parasiter l’homme il a gardé cet instinct d’explorateur. C’est froid comme explication mais c’est exactement comme ça que ça se passe dans sa tête à quelques nuances près. Sachez que l’explorateur est un dominant, ayant un rang supérieur dans la meute, mais pas nécessairement le plus élevé.
Si ce comportement perdure au-delà de un an il y a deux raisons possibles. Soit on l’a laissé s’approprier de nouveaux territoires sans intervenir, soit il fait parti de l’équilibre de la meute nomade en ayant le mandat d’aller trouver un nouveau territoire pour sa meute, comme un plan « B ». Si votre chien a se comportement, sachez qu’il est extrêmement attaché à vous. C’est, au moins, le côté positif !


 

S'il vous plaît suivez et aimez nous:

Laisser un commentaire