C’EST AUSSI ÇÀ LA NOBLE PATTE…

par: Johanne Berard


12919834_1290124487671521_477785514142433723_nLorsque j’ai rencontré Mme Suzanne Dorval la première fois j’ai été envahi par un sentiment de bien-être. Une femme heureuse, intelligente et allumée se tenait devant moi et était en train de m’expliquer combien elle était certaine que c’était son mari qui m’avait mis sur sa route pour pouvoir adopter son petit Maltais Flocon. Elle avait tout prévu avec brillance, pour son Flocon, en cas de problèmes de santé « vu mon âge » me disait-elle… !

Sur le chemin de son retour, avec sa fille, nous avons appris que Josee Dorval Brandstetter, sa fille, et moi étions nées le même jour. J’ai compris tout de suite l’amour profond que Josée avait pour sa maman. Je l’ai ressenti.
Elle est devenu, avec le temps et plusieurs rencontres, une amie, une confidente et un modèle pour moi… Une maman que je n’ai plus, comme je lui ai déjà dit. Émoticône smile

Ça nous est arrivé, à quelques reprises, de se jaser beaucoup plus que nécessaire et ça a toujours été des moments de grande qualité.

Lorsque j’aurai son âge c’est comme elle que je veux être. La vie aura beau nous placer des embuches, nous faire de la peine et nous faire disparaitre, elle nous permet aussi d’avoir des gens qui nous marquent pendant notre séjour. Ces gens nous aident à prendre des décisions, à bouger, à accomplir, bien souvent, des tas de trucs que nous n’aurions pas faits avant de les avoir connus. Ils ne sont pas beaucoup en nombre, c’est vrai, mais sont d’une qualité rare car ils nous marquent.

J’ai décidé de prendre, ce matin, mon temps d’article pour écrire cette lettre à Mme Dorval qui ne va pas bien ces jours-ci. C’est bien peu comme tribune pour la grandeur d’âme de cette personne qui même avec sa condition physique en ce moment trouve le moyen de trouver encore la vie belle et de se trouver choyée. Elle est la preuve que le bonheur est à l’intérieur de soi et restera, à jamais, un de mes modèles des plus importants.

Prompt rétablissement Mme Dorval !


 

S'il vous plaît suivez et aimez nous:
error

Laisser un commentaire