LE JEÛNE

par: Johanne Berard


Cette semaine, en faisant le jeûne de mes chiens je me suis rendu compte que Michel n’était pas familier avec cette pratique et qu’il était même surpris de me voir faire ça. Après quelques explications, il a compris combien c’était bénéfique pour leur santé.

En fait, je pratique le jeûne chez mes chiens depuis de nombreuses années, pas seulement pour leur santé physique mais, également, pour leur santé mentale. Surpris? Lorsque j’ai décidé de construire mon élevage sur le respect de l’espèce j’ai fais énormément d’observation et la recherche de la nourriture étant l’activité principale de tous les être vivant je me suis penché plus sérieusement sur l’espèce canine.

Dans la nature, les chiens passent la majeure partie de leur temps à rechercher de la nourriture. Ils le font chaque jour afin de prendre la chance de manger chaque jour. Si ils ne trouvent pas de proie ce jour là, et bien il dormiront le ventre vide. Ils ne s’en font pas et recommencent le même manège le jour suivant. La nature est vraiment bien faites car les prédateurs ont la chance d’avoir une digestion plus lente que la plupart des autres espèces. Ce sont les protéines animales qui sont les plus longues à digérer. Combiné au fait que la digestion du chien commence dans son estomac (expliqué dans un article précédent) il peut avoir des réserves suffisantes jusqu’au prochain repas.

Quoique je n’ai trouvé aucune étude qui prône ou banni le jeûne, une fois encore, ma logique m’a fait commencer cette pratique de façon naturelle et surtout OCCASIONNELLE. Je ne tiens pas de journal, de dates, de registre. Je le fais par instinct. Lorsque mes chiens sont nerveux, font plus de selles qu’à leur habitude, ont des comportements plus agressif, bref quand je sens une énergie négative se dégager de ma meute. Le besoin de se nourrir provoque un comportement merveilleux au sein de la meute, la SOLIDARITÉ! Tous d’un coup, tout devient superflu et on cherche de la nourriture en groupe. C’est immédiat comme réaction et si vous le faites à la maison vous verrez votre chien devenir plus attentif à vous et plus calme.

Je ne fais pas un jeûne total qui est sans eau puisque dans la nature on ne pose pas de couvercle sur les cours d’eau quand même, Émoticône grin Je le fais à différents moments de l’année et je n’ai pas de laps de temps précis. Comme je dis plus haut, j’y vais au gré des comportements de mes chiens. 24 heures à la fois, c’est ma façon de fonctionner. Jamais plus car j’ai remarqué un effet négatif si on dépasse un certain laps de temps.

Le chien moderne n’est pas très différent de son ancêtre mais de vivre avec l’ humain qui surconsomme la nourriture il s’est empoté, littéralement. Les comportements alimentaire de son espèce lui ordonne de manger autant de fois que la nourriture est présente en prévision des jours de vache maigre et le fait d’avoir accès à de la nourriture sans cesse le place dans une position contraire à son espèce. Il n’a même pas à chercher de la nourriture qui est, ne l’oublions pas, son activité prioritaire.

Ne vous étonnez pas si votre chien a des comportements étranges comme se lécher les pattes à outrance ou gratter vigoureusement le sol, par exemple. Il s’ennuie. Il n’est plus que l’ombre de son espèce. Malgré tout son instinct le ramènera toujours au bon endroit si une fois de temps en temps (1 fois par mois par exemple ou au besoin de changer un comportement) vous le faite jeûner. Vous verrez les bénéfices rapidement.


 

S'il vous plaît suivez et aimez nous:

Laisser un commentaire