IL NE VIENT PAS QUAND JE L’APPELLE

par: Johanne Berard


Vous êtes là à genoux, tapant des mains, sifflant, souriant à pleines dents, pour attirer l’attention de votre chien et lui, tout au plus, se retourne et vous regarde d’un air hautain, perché sur le dossier de votre divan. Même la petite gâterie n’y fait rien. Vous voyez ses narines se dandiner de gauche à droite mais il ne bouge pas… Grrrrrrrr! Mais pourquoi ne vient-il pas lorsque je l’appelle?

Je regardais la télé cet été quand je suis tombé sur un entraîneur canin qui montrait à des gens le rappel à des chiens qui étaient avec leur humain (notez que je pèse le mot humain car ses gens n’étaient pas des maîtres). Ils leur suggérait quelques exercices accompagné de récompenses. Je vous jure que dans les 30 minutes qu’ont duré l’émission, la seule pensée qui m’est venu à l’esprit est que à la fin de cette exercice ces chiens allaient bien prendre 10 à 15 lbs. Et l’histoire ne disait pas combien de temps allait durer ce manège et si les propriétaires ne devraient pas s’acheter un nouveau manteau à grandes poches pour ne pas manquer de gâteries. Ouf!

La réalité est bien plus simple que ça. Votre chien a un rang supérieur à vous , c’est lui le maître. N’oubliez jamais que le chien suis son « MAÎTRE» et qu’il ne fait aucune préférence de l’espèce même humaine. Si tous ces chiens avaient eu un rang inférieur à leur maître, jamais il ne se seraient éloigné bien longtemps. Même pas besoin de les appeler.

J’ai fais l’exercice ave une de mes clientes et son petit caniche. Elle m’appelle un jour , totalement perdu et stressé car son chien a commencer à fuir la maison dès qu’ils ouvrent la porte d’entrée. Mais voilà, ils ont 4 enfants qui passent la journée entière à entrer et sortir. Le niveau de stress est à son plus haut et comme elle est à St-Sauveur cette journée là je l’invite à venir me rencontrer à la maison avec son chien.

Dès son arrivée, je la vois se ruer sur le chien qui part à la découverte de ma maison. Elle s’excuse aux minutes puis après 5 minutes de ce petit manège je lui demande d’arrêter et de venir près de moi. J’étais placé hors de vue de son chien et dès qu’elle s’est placé derrière moi son chien a stoppé sa découverte pour chercher du regard sa propriétaire. Ne la voyant pas, truffe en l’air, elle suit l’odeur mais arrivé près de moi je la repousse fermement pour l’éloigné du « groupe » constitué de sa propriétaire et moi. N’entre pas qui le veut dans mon cercle fermé, ma meute.

Voilà que tout à coup les rôles sont inversés. En effet le chien a un besoin vital de savoir où son rang se situe dans la meute mais comment avoir un rang si on est tout seul? Le chien seul n’a aucune sécurité. Il a besoin de la dynamique de la meute pour fonctionner normalement.

Notre pauvre ami canin a tout à coup perdu toute crédibilité. Son rôle n’avait plus aucune importance puisque j’avais pris le contrôle de sa meute. En 2 minutes à peine, le petit chien qui courait partout le nez collé au plancher est devenu attentif à chaque mouvement de sa propriétaire. J’ai même ouvert la porte d’entrée et rien. Il était assis , fixant sa maitresse, cherchant un contact visuel que je me suis empressé de déconseillé à sa maitresse. Dès que le chien a eu une attention constante de sa maîtresse dans la maison, j’ai ouvert la porte. Nous sommes sorti et jamais le chien ne s’est éloigné.

C’est à votre chien de vous regarder, pas à vous. C’est à LUI de vous suivre, être attentif aux mouvement que vous ferez. Pour y parvenir changer votre attitude. Ne courez pas après lui. Laissez-le vous approcher mais repoussez-le lorsqu’il arrive près de vous en évitant le contact visuel. Fermez la porte en le laissant dehors. Tout au plus en 2 minutes il sera à votre entrée, moins courageux qu’à la sortie et je gage qu’il y pensera à 2 fois avant de se lancer à l’extérieur la prochaine fois que vous ouvrirez la porte.


 

S'il vous plaît suivez et aimez nous:

Laisser un commentaire