IL N’AIME PLUS SA NOURRITURE

par: Johanne Berard


Récemment, j’ai reçu un appel d’une cliente qui a adopté une petite caniche ici. Elle étais embêté car son chien avait commencer à manger moins, trier la nourriture et sembler faire un choix autre que celui recommandé par son vétérinaire. En fait elle avait eu une épisode difficile avec sa digestion et comme elle avait du lui donner de la nourriture en canne pendant sa convalescence il devenait, maintenant, difficile de la remettre aux croquettes.

La réalité est que le contenu de la canne est beaucoup plus alléchant, il faut en convenir. Une bonne odeur, une texture plus molle suffisent pour faire ce choix. Je dis souvent que toutes les marques de croquettes confondues ont été fabriquées pour faciliter l’existence des humains, certainement pas pour plaire aux chiens. Comme les inventeurs du cellulaires nous avaient promis que ce petit appareil deviendrait essentiel, le sac de croquettes est devenu l’essentiel de l’alimentation canine au point où on en est venu à penser que notre chien ne survivrait pas sans en manger.

Nous sommes tous pris dans un engrenage de « cerveau fermé » et je n’y fais pas exception. J’ai d’ailleurs une petite anecdote à ce sujet… Un matin d’hiver où mon mari, pour me faire plaisir, démarre mon véhicule avec le chauffage… La clef resté dans l’ignition … Moi et mon trousseau de secours à la main cliquant sur le bouton de débarrage de portes sans succès… La panique montant d’un cran… Je reviens à la maison demandant à mon mari comment j’allais faire pour entrer dans mon auto…. Et lui de me présenter LA CLEF dans tous ses détails qui permet, également, me dit-il, de débarrer les portes des véhicules. Ouf!!! C’était pas fort mon affaire. Lol!

C’est là que nous en sommes. Comme nos habitudes sont d’ouvrir un sac et de déposer des croquettes dans un bol, nous en sommes venu à penser que c’était la seule façon de nourrir son chien de façon mais en plus de façon équilibré puisque c’est ce que tous les fabricants nous font croire.

Maintenant j’aimerais attirer votre attention sur la logique. Déprogrammons tout ce que nous avons entendu dire au sujet de l’alimentation et arrêtons-nous sur ces 3 points importants :

1) Le chien est 75% carnivore
2) Le chien est 25% omnivore
3) Le chien n’a pas les enzymes pour digérer les céréales.

C’est 3 points confondus, ouvrons, maintenant, notre frigo regardons ce qui pourrait lui être servi comme repas qui respecte les 3 points et je suis persuader que nous avons tout ce qu’il faut, sans même sortir de la maison. Le chien n’est pas un extra-terrestre! Il se nourri de la même nourriture que nous. Sa domestication en est la preuve. Il a parasité l’homme voyant bien les bénéfices à ne pas dépenser d’énergie pour se nourrir au début et par les nombreuses transformations de son espèce par la suite. C’est d’ailleurs à toutes ces transformations qu’on voit bien se désir de tout contrôler jusqu’à son alimentation. Et ceci amène son lot de « nouveautés » en matière d’alimentation.

On trouve sur le marché, une panoplie de recettes et formules, à donner mal à la tête. Allergies, gastro, végétarienne, crue et autres qui ne sont que la pointe de l’iceberg des nourritures pour chiens offertes sur le marché. Pourquoi il y en a tant? Parce-que c’est payant!!! Notre chien mangera toute sa vie. C’est un achat renouvelable. Donc, c’est une valeur sûr pour les fabricants. Ils n’ont pas à nous convaincre de donner à manger à notre chien. Ils ont seulement à nous convaincre que leur formule est la meilleure. Pour ça ils passent par là où notre cerveau s’éteindra. Les vétérinaires, les nutritionnistes, les boutiques spécialisées. Qui sommes-nous à côté de ces spécialistes? Ils connaissent leur travail, ce qu’ils disent. Nous avons, simplement, perdu l’habitude de réfléchir et laisser la place aux spécialistes qui nous offres la facilité. C’est ça qu’on appelle l’ »évolution »!!! 😉


 

S'il vous plaît suivez et aimez nous:

Laisser un commentaire