L’ÉLIMINATION D’UNE RACE

par: Johanne Berard


 

Ce matin je sors de S.O.S. WOUF! pour venir vous parler de l’incident de la dame de 55 ans qui vient d’être tué par un Pittbull. Cet événement m’a touché énormément, tout comme beaucoup d’entre vous, mais comme bien d’autres spécialistes en la matière j’ai fais mon évaluation de l’attaque, j’en fais la démonstration et je vous la partage ce matin.

Ma première pensée est qu’aucun chien n’attaque sans raison. Que vous la trouviez bonne ou mauvaise, AUCUN chien, je le repète n’attaque sans raison. Il DOIT y avoir un élément déclencheur et le Pittbull n’est pas exclu des comportements de son espèce.

L’arme du chien est sa gueule remplie de dent, l’arme de l’humain est le fusil. Chacun utilise son arme pour se défendre et défendre un membre de son espèce, un territoire, etc. C’est comme ça que je vois une attaque et riposte. Personne n’est à blâmer dans leur réaction et on aura beau fermer toutes les portes des villes, éliminer une race complète, rien n’arrêtera les attaques de chiens, petit ou grand.

La différence avec le Pittbull est le peu de chance de s’en sortir indemne. Cette race a été créé pour le combat. Dans son cerveau il y a un déclic qui se fait au moment même ou sa gueule touche son adversaire et sa mâchoire se referme solidement pour ne plus lâcher et avec une telle pression qu’il n’est pas rare qu’il en saigne du nez. En même temps son corps puissant se raidi tant que vous n’avez aucune poigne pour l’agripper. Pour finir, il déchiquette son « trophée » après sa mort. Croyez-moi je les vu de mes yeux vu il y a de çà quelques années dans un combat clandestin aux USA.

TOUS les chiens attaquent mais le Pittbull fait beaucoup de dégât. C’est là la question importante. Partant du fait que chaque famille québécoise qui possède un chien, possède, donc, une arme incontrôlable, peu importe son degré de connaissance en la matière, il y aura toujours un risque de morsures. On en voit beaucoup? C’est qu’il y a beaucoup de chiens, point. Caniche toy, Grand Danois, Golden Retriever, etc, sont tous des dangers potentiels. Leur façon d’interpréter un mouvement, une voix, une situation peut se terminer en attaque car ils ne pensent pas comme nous.

Vous aurez beau prendre 200 cours pour comprendre, entraîner et devenir un pro, la réalité est que le chien est un ANIMAL régit par des lois de MEUTE et dans une meute il n’y a pas d’ÉGALITÉ. Tout peut changer rapidement, comme je me plais à dire, en 5 minutes. La seule façon de s’en sortir est de toujours penser et se comporter comme un chien en présence de l’un d’eux. Ainsi il est plus facile de prévoir les mésaventures. Arrêtez de faire confiance à votre chien. Vous n’êtes pas dans sa tête. Les personnes responsables ne prétendent pas connaître leur chien, elles COMPRENNENT qu’il y aura toujours un danger potentiel.

Est-ce que je suis pour ou contre l’élimination de la race Pittbull? OUI mais pas à l’euthanasie de tous ceux qui vivent présentement. Nous sommes RESPONSABLES de la vie de ces chiens et nous devrions vivre avec et pour le reste des quelques années qui leur reste s’arranger pour éviter le plus possible les histoires malheureuses.

On pourrait, comme cette ville dont je ne me rappelle plus le nom, exiger le port de la muselière dès que le chien est dehors, pour le reste de sa vie. On pourrait, également, exiger dans un délai de 30 jours l’obligation à la stérilisation de tous les Pittbull sur le territoire québécois et finalement en interdire l’entrée même pour visite. On pourrait exiger que le chien visiteur soit gardé en chenil comme pensionnaire avec des professionnels. Mais SURTOUT appliquer toutes ces lois de façon très sévère. Ainsi, dans au plus, 15 ans, cette race aura disparue de notre territoire.

Pour moi le Pittbull est comme une voiture de course… Pas parce que tu sais conduire que tu pourrais conduire celle-là. Le Pittbull n’est pas un « toutou de compagnie ». C’est un chien de COMBAT, point. Il n’a aucune habileté à jouer car le jeu dégénère rapidement en combat. Avoir un Pittbull c’est comme être le gardien d’une grenade. Si tu n’y connais rien en grenade, elle te sautera au visage tôt ou tard.

Et tout ceci bien au-delà de tout l’amour que vous pouvez donner à votre chien. C’est aussi vrai pour le caniche, le bichon, le doberman, le bouvier, le labrador et toutes les quelques 500 autres races, à un détail prêt… Les traces laissées par leurs attaques !


 

S'il vous plaît suivez et aimez nous:

Laisser un commentaire