COMPORTEMENT, ENTRAÎNEMENT.. QUELLE DIFFÉRENCE!

Par : Johanne Berard


Je fais, ce matin, mon « mea culpa » car cà fait très longtemps que je vous transmet mon savoir sur le comportement canin en vous disant combien c’est simple. Mais à chaque fois qu’un sujet vient s’ajouter et qu’il vient rejoindre les 170 autres sur la page de mon blog, je me dis : « Pas si simple, finalement le comportement animal. » Merci de continuer à me lire et suivre mes conseils.

Comme il m’arrive souvent d’être confronté à l’incompréhension des gens que je rencontre je voulais faire le point sur le sujet. Ceci pour Mr et Mme Carrière et leur petite caniche qui m’ont consulté, récemment, à cause de la terrible histoire vécue avec un entraîneur qui a tenté d’enseigner des comportements à l’aide de gâteries qui ont mené tout droit chez le vétérinaire leur petite chienne devenu très malade. Rassurez-vous, elle va bien.

La différence entre comportement et entraînement est très importante car l’un peut compléter l’autre mais ne peut se substituer. Voici leur description :

-Le comportement ou éthologie est l’étude des habitudes de vie, dans son milieu naturel, d’une espèce animal. Il n’y a aucune intervention si ce n’est que dans la manière d’approcher cette espèce. Le comportementaliste a souvent passé des milliers d’heures à examiner l’espèce dans ses habitudes, ses interactions avec les autres, ses mœurs. Il est habileté à expliquer le pourquoi du comment et en changeant son propre comportement arriver à changer le comportement de l’animal. Ceci n’est pas répétitif, c’est immédiat, donc, pas de leçon et de longues séances.

-L’entraînement est l’apprentissage par habitudes volontaire ou non. Pour entraîner il faut impérativement intervenir sur une période afin d,en imprégner le sujet. L’entraîneur va « étudier », certes, le comportement canin mais jamais comme le comportementaliste. Par contre le comportementaliste sera habileté à entraîner tout aussi bien que l’entraîneur. Lorsque vous consultez un entraîneur pour des troubles de comportement celui-ci tentera par différents moyens et méthodes d’amener votre chien à faire ce qu’il veut. C’est comme une leçon à apprendre par cœur.

Le chien domestique a la particularité d’avoir réussi à vivre très près de l’humain qui vie à des années lumière de ses mœurs et son langage corporel. Il a su s’adapter afin d’en soutirer ce qu’il avait besoin… La nourriture, la chaleur et la protection en échange de différents travaux. La création de centaines de races n’a pourtant pas changé l’essence profonde de l’espèce. On s’entend qu’un bouledogue anglais ne survivrait pas longtemps dans la nature mais à côté d’un chihuahua il aura le même comportement. Ils sont identiques dans leur identité primale.

Notre grand malheur est de ne pas pouvoir battre de la queue quand nous sommes content, baisser nos oreilles lorsque nous nous soumettons ou hérisser nos poils lorsque nous sommes apeuré. Tout au plus nous pouvons imiter l’aboiement et notre chien sait reconnaître nos expressions faciales. Le reste est apprentissage.

Bonne compréhension ou entraînement!


 

S'il vous plaît suivez et aimez nous:

Laisser un commentaire