Morsures de chiens

Je parlais, récemment, avec une de mes clientes qui parcoure les groupes sur Facebook, et elle me disait à quel point elle a été maltraitée par des gens qui l’on prise pour une adepte de la cruauté animale, simplement en expliquant comment corriger un jeune chiot qui grognait après son maître. L’ironie est la violence qu’on lui a infligé parce qu’elle était violente envers les animaux d’après eux. Heureusement que la peine de mort est abolie au Québec. J’aurais eu peur pour elle. On pourrait croire que la morsure du chien est due à un manque d’éducation de celui-ci. Or il n’en est rien. Depuis 30 ans que j’exerce ce métier, j’en suis encore, en 2021, à expliquer quelles sont les lois de la meute. Si le chien est domestiqué depuis 2000 ans et qu’il s’est, inévitablement, adapté à tout ce que l’homme en a fait, il lui reste encore une partie profonde d’inné qui n’a pas changé et ne changera pas d’un iota dans les prochaines 2000 années, très certainement. Monsieur et Madame tout le monde, le sauveur des animaux, les amoureux des animaux, les Anti violence sont persuadés que les professionnels ne sont que des violents et agressifs personnages qui font peur et mal à leur pauvre toutou ils préfèrent de loin entendre cet éducateur canin qui utilise le clic ou encore le renforcement positif avec des gâteries même si la majorité de ses interventions n’a aucun effet à long terme et sur les personnes avec qui ce chien vit puisque le problème n’est pas là. ce n’est pas un problème d’entraînement c’est un problème de rang dans la meute. Pour la 1re fois depuis ces 30 dernières années je vais y aller avec la réalité en images. Puisque une image vaut mille mots je me demande combien valent 4 images de cette réalité… Sûrement plus que 4000 mots. J’ai, donc, partagé avec vous tout de suite après mon billet 4 histoires de morsures de chiens. Les responsables des images que vous allez voir sont justement ces sauveurs des animaux, ces protecteurs de ces petites bêtes sans défense, de ces êtres sans paroles qui n’ont que nous pour se défendre. Regardez-les bien ces gens qui ont été attaqués par des chiens croyez-le ou non étaientt, pour la grande majorité, le propriétaire de ce chien. j’aimerais mettre l’accent sur le fait que ce ne sont pas des enfants les victimes ici, non, ce sont des adultes. Et pour les enfants j’aimerais savoir combien de parents changeraient d’idée en voyant leur enfant défiguré à tout jamais par son propre chien sans défense ? Mais le pire et que nous n’avons aucune idée réelle du problème puisque la majorité ou en tout cas plusieurs de ces morsures ne seront pas des cas déclarés aux autorités. Il est donc impossible de savoir réellement les données des morsures infligées à des propriétaires de chiens, disons au Québec seulement en une seule année. À réfléchir comme un humain il est clair que nous avons du travail à faire pour être capable de réfléchir comme un chien. Pourtant si simple que la structure de sa vie sociale. Qu’il faille cacher toutes ces morsures pour excuser un geste animal dans une société où la colère, l’agressivité et la violence ne sont plus tolérés même chez les animaux. Je me suis même demandé si je ne devais pas consulter mon avocat avant de publier cet article. Est-ce que je risque de me faire poursuivre d’avoir montré des images aussi effrayantes? Est-ce que cet article pourrait entrer dans la catégorie de la cruauté envers les animaux? Mon intention n’est pas de faire changer d’idée ces grandes âmes qui sauvent les animaux mais plutôt de faire réfléchir chaque personne qui a un cerveau à ce qui est le plus simple à comprendre. Le chien est un animal qui a une structure sociale de meute. Comme plusieurs centaines d’espèces animales. Ce n’est pas une philosophie ou une manière de penser ou une théorie. C’est la réalité en majuscule. Sa façon de s’exprimer n’a rien à voir avec celle de l’être humain. ces centaines de milliers de morsures par année en sont la preuve. J’invite tous les membres de mon blog à inviter une seule personne afin de la concientiser à la réalité. Désolé pour les cœurs sensibles. A voir sur JOHANNEBERARD.COM ou l’art de comprendre son chien.

Les 4 histoires à voir sur:  JohanneBerard.com Le Groupe Facebook

S'il vous plaît suivez et aimez nous:

IL PLEURE ET ABOIE PENDANT MON ABSENCE

par : Johanne Berard

Depuis quelques jours J’ai eu à intervenir pour un problème d’aboiement pendant l’absence des propriétaire et même pendant la nuit. Il y a plusieurs raisons possibles et c’est « normal » d’avoir un tel comportement. Prenons, donc, le temps de faire le tour de la question.

LE CHIOT

Chez celui-ci les pleurs et aboiements sont des « appels à l’aide ». Ce comportement de l’humain qui quitte pour travailler ou aller dormir est incompréhensible puisque quand les alpha quittent pour la chasse ils laissent au terrier les faibles, jeunes et une gardienne (oui, la plupart du temps une femelle) et que tous les membres de la meute dorment les uns sur les autres par petits groupes. Les membres d’une meute ne se quittent jamais.

Quand on va se coucher ou que l’on quitte la maison, le chiot se retrouve tout seul alors il appelle à l’aide. Il faut, donc, utiliser la technique qui consiste à lui faire comprendre que même si il ne vous voit pas, vous êtes toujours là en faisant semblant de quitter et réagissant tout de suite au moment des pleurs ou aboiements. La correction est ce qui doit être utilisé même si c’est contradictoire car il pourrait croire, plutôt, que les pleurs et aboiements ont réussis à attirer votre attention.

L’idéal sera, toujours, d’avoir un deuxième animal de compagnie même si ce n’est pas possible pour tous.

L’ADULTE

Chez celui-ci c’est en guise de protection du territoire que ce comportement est utilisé. Votre chien averti les potentiels intrus que c’est à leur risque et péril de s’approcher de votre porte. Mais, voilà, la distance est aussi grande que l’oreille entend.

La technique est la même que pour le chiot. Elle lui indiquera qu’il n’a pas à surveiller, vous êtes sur place.

Afin de bien encrer l’idée que vous êtes présent en tout temps, il faut pratiquer la technique chaque jour, environ 5 minutes, pour une à 3 semaines, juste le temps que cette nouvelle information se rende dans sa mémoire à long terme.

Bonne chance!

S'il vous plaît suivez et aimez nous:

ADOPTEZ !

par : Johanne Bérard


C’est le titre d’une publication que je viens de voir passer sur Facebook avec la photo accompagnant mon billet. Non, seulement, cette photo est représentative du pourcentage de responsabilité de leur ancien propriétaire et de ceux qui lui ont fait voir le jour mais il faut commencer à lire la publication pour comprendre l’ampleur du désastre; « à. Noël, n’achetez pas. ADOPTEZ! Oui, oui c’est bien ce qui est écrit. Surtout n’allez pas payer 1,000$ ou plus pour abandonner… De toute façon! Non… Les refuges en ont plein qui ne sont pas chers.

Les SPA passent le plus clair de leur temps à « cogner » sur les « méchants » éleveurs à coup de publicités gratuites commanditées par des gens avec un grand cœur pendant que c’est derrière le masque de la pitié qu’ils vont euthanasier des centaines de milliers (300,000 aux dernières nouvelles) de chiens, chats et autres par année. C’est outrageant! Oh! Mais ce n’est pas de leur faute. Ils ont tout fait pour sauver toutou de l’euthanasie. Je n’y crois pas. Je suis dégoûté que dans une civilisation moderne nous n’ayons jamais mis en place des moyens pour éduquer et responsabiliser les éleveurs où toute personne qui a une chienne enceinte. Pourtant un registre de naissance, la micropuce, des frais de pension et soins obligatoires pour chaque chien abandonné, des amendes salées pour les éleveurs qui n’auraient pas un programme de retour, etc. J’en ai plein d’autres comme ça et je ne suis pas la seule. Demandez à tous ceux qui gravitent dans le monde canin, vous serez surpris.

Bien sûr des intérêts pécuniaires y sont pour quelque chose… Sans but lucratif ? Notre mémoire est courte sur les activités de l’ancien directeur de la SPA de Montréal, qui s’est mis dans les poches plusieurs millions de dollars provenant des généreux donateurs. En 2016 le revenu de cet SPA s’élevait à un peu plus de 8,000, 000 $. La réalité est que plein de spécialités dépendent de ces refuges. Le vétérinaire, le toiletteur,, les différentes administrations reliées ne sont PAS à but non lucratif. Il n’y a, donc, aucun intérêt à éduquer et s’attaquer au problème à la base. Beaucoup trop de gens perdraient. Il n’y a pas de « bénévoles » dans les administrations des SPA… Non les bénévoles RAMASSENT LA MERDE!

Moi je suis pour « l’union fait la force ». Que tous les éleveurs et les refuges se mettent ensemble pour protéger les chiens de l’euthanasie. Ça commence par un éleveur RESPONSABLE. Nul besoin d’utiliser la pitié pour aider nos animaux. C’est une question de bon sens!

Alors moi je dis : adoptez-le d’où vous voulez mais êtes Responsable et assurez-vous qu’il aura toujours une maison si vous n’en avez pas la capacité.


 

S'il vous plaît suivez et aimez nous: