MOANA À HAWAII

INTRODUCTION

Je suis présentement à Buffalo, New-York, dans ma chambre d’hôtel, et je peux, enfin, me reposer car Moana est arrivé dans sa nouvelle maison à Hawaii. Ça parait étrange mais toutes les étapes parcourues depuis les 9 derniers mois ont laissé des traces dans ma vie. J’ai rencontré une personne exceptionnelle en Chiho et de savoir que ma Moana est heureuse avec elle me rend, moi-même, heureuse. On ne peut voir naître un chiot, le voir grandir, passer toute une panoplie d’étapes, pendant 9 mois sans avoir un pincement au coeur de le voir partir. J’ai eu le goût de partager avec vous, mes lecteurs, le cheminement et déroulement de cette exportation.

PRÉPARATION

Les derniers jours avant le départ de Moana ont été assez occupés. à son dernier rendez-vous, quelques jours avant le départ, nous avons passé en revue, le Dr. Labelle, Jessica la « super » technicienne et moi, tous les papiers,  vaccins, prises de sang et documents nécessaires à son entrée dans son nouveau pays d’accueil, Hawaii. Pas moins d’une douzaine de signatures sur autant de documents auront été faits durant cette visite et on peut dire que la « griffe » du vétérinaire est maintenant inscrite au département d’agriculture de Hawaii. 🙂

Les réservation de l’hôtel, la réservation du vol vers Hawaii ainsi que  les vérifications d’usages au département d’agriculture de Hawaii avaient été faits quelques jours auparavant. Le jour du départ, Moana était chez le vétérinaire après avoir reçu un dernier traitement et c’est vers 5:00 pm que je l’ai ramassé pour le grand voyage.

LE VOYAGE

Son départ était prévu pour 7:00 am de Buffalo à Chicago et de Chicago à Honolulu pour arriver à 3:15 pm. J’ai choisi de conduire Moana jusqu’à Buffalo, Ny car il n’y avait pas de vol possible de Montréal. C’était beaucoup trop long. Buffalo, NY était le plus simple même si je devais faire le voyage de nuit. J’avais, d’ailleurs à y aller pour livrer le petit Morkie à sa nouvelle maman « Katylin ». Je suis, donc, parti  avec ma fille Kelly-Ann, vers une aventure des plus positives. Nous avons passé les douanes avec nos deux chiens vers minuit et sommes arrivé à temps à l’aéroport de Buffalo pour le vol de Moana et la rencontre avec Katylin vers 4:30 am. Un voyage sans faille. À l’aéroport, Moana a pleuré quand elle nous a vue partir en la laissant là. Pincement au coeur. Heureusement que nous savions que c’était temporaire. Jusqu’à ce que je reçoive le courriel de Chiho pour me dire que Moana était arrivé en bonne santé et heureuse, je ne voulais pas quitter Buffalo. C’est, finalement, ce soir que Chiho m’a envoyé un courriel avec cette photo:

Avec son sourire j’ai su que Moana était heureuse de retrouver Chiho qu’elle avait rencontré en novembre dernier. Finalement, tout s’est super bien passé, tellement que Moana n’a pas été obligé de faire de quarantaine. Une autre victoire et un moment positif dans la vie de La Chic Patte. 🙂

REMERCIEMENTS

Je dois remercier le travail exceptionnel de toute l’équipe de la clinique vétérinaire  qui ont été d’une patience, d’un dévouement et d’une aide sans tache durant les 9 derniers mois. Merci au vétérinaire pour son engagement dans cette exportation. Ses nombreuse interventions et son professionnalisme auront été déterminant dans la réussite de l’arrivée de Moana sans quarantaine dans son pays d’accueil. À tous ceux qui ont participé au bon déroulement de cet évènement, merci !

CONCLUSION

Parti d’un rêve d’avoir un chiot, Chiho aura amené dans ma vie une expérience inoubliable ainsi qu’un plus dans mon expérience en matière d’exportation. Je te souhaite à toi et ton amie à 4 pattes une vie merveilleuse.


 

S'il vous plaît suivez et aimez nous:
error

NOUVELLES DÉCEMBRE 2012

par: Johanne Berard


Nouvelles décembre 2012

Le mois de décembre aura été très difficile pour moi cette année. Mes 2 parents âgés de 91 et 93 ans ont été hospitalisés à 28 jours d’intervalle. Toujours hospitalisés à ce jour, ils sont stables.  Entre ces 2 évènements, 4 femelles ont accouchées, dont 1 par césarienne. Nous avons, également, vécu 2 périodes (2 jours et 5 heures) de panne de courant majeure dû à la méga tempête de neige (65cm, reçu en 48 heures) et où nous avons dû installer tous les chiens et chiots avec nous en haut. Pour en ajouter un peu plus, je dois nourrir un chiot à la main. Disons que le sommeil en a pris un coup!

Photos de la panne de courant

Pour  toutes ces raisons, les mises à jour ont été plus sporadiques et les rendez-vous chez le vétérinaire retardés.  J’avoue avoir eu très hâte que ce mois finisse et je suis heureuse que nous en soyons à son dernier jour.  Je ne pourrai passer sous silence l’immense travail que ma fille Kelly-Ann a fait durant mes va et vient à l’hôpital. Une « mère de substitut » géniale! Merci ma cocotte! XX

Les Caniches

Chez les caniches je dois dire que ça va super bien. J’ai eu, ce mois-ci, l’immense joie de voir naître la première portée de Cherry, 3 magnifiques bébés acajou. Ils ne sont pas encore disponibles car je prévois en garder au moins 1. Je dois attendre leur croissance.

J’ai, également, le grand bonheur de nourrir à la main la petite « Maggie » (LCP-0360) une micro teacup comme je les aime! 😀 À 2 semaines aujourd’hui elle ne pèse que 3.8 oz (102g). Un vrai petit bijou!

La petite femelle phantom noir et blanc annoncé plus tôt est toujours en attente de son arrivée. En fait comme j’ai réservé 2 petits mâles acajou, je dois attendre la confirmation de leur poids avant de les faire venir. Quand tout sera confirmé, tout ce beau monde viendra se joindre à mes autres caniches. Et pour ajouter à mon bonheur, j’ai réservé, hier, une petite femelle acajou.  Ainsi j’aurai 5 Caniches Acajou avec qui je pourrai parfaire ma lignée.

Ainsi en 2012 j’aurai raffiné 3 lignées soit : les blancs et noir marqué blanc, les rouge-abricot et les rouge-acajou.

Les Maltais

De ce côté, j’ai, également, été choyé avec la petite Michelle (LCP-0343) qui est une teacup. Les deux bébés de Mercedes sont, eux, de qualité exceptionnelle et il est encore trop tôt pour déterminer leur taille adulte. Je n’ai pas gardé de futur reproducteur pour le moment mais je prévois le faire en 2013.

Pour l’année 2013

Je considère mon bilan positif  pour 2012 malgré les quelques embûches qui font partie de la vie d’un éleveur. J’ai accomplis pratiquement tous mes projets prévus pour cette année dans des délais raisonnables. L’année 2013 en sera une d’observation et de repos bien mérité. Avec tous les changements effectués au cours des 2 dernières années, je profiterai de cette année qui vient pour fignoler encore mes lignées et offrir de magnifiques chiots à mes clients. 🙂

Mes Vœux

À tous mes clients, amis et lecteurs je souhaite une année remplie de santé, de bonheur et de prospérité.


 

S'il vous plaît suivez et aimez nous:
error

AHHHH, CES CANICHES !!! SUITE…

par: Johanne Berard


Il y a 3 semaines environ que je ne donne pas beaucoup de nouvelles. Bien évidemment, avec l’été qui s’installe-t-on passe beaucoup de temps dans la piscine. J’ai aussi vécu des moments difficiles avec mes 2 femelles « KARAT » et « MOON » qui ont, toutes les deux perdus leurs bébés à la naissance. Les chiots étaient beaucoup trop gros pour leurs mamans. C’était la première fois que j’avais des bébés avec elles et cette épreuve m’a permis de bien déterminer les besoins et la marche à suivre dans le futur.

Il est super important de comprendre qu’un petit chien ne donnera pas, nécessairement, de petits chiots. S’il provient d’une génétique plus grosse, il y a fort à parier que les chiots seront beaucoup plus gros. Il y a aussi le match entre le mâle et la femelle. Le seul moyen de le savoir est d’essayer. C’est, souvent, à cause de ce genre de malheureuses histoires que des éleveurs abandonnent. Pour ma part je sais, au moins, que mes 2 filles peuvent accoucher naturellement, ce qui est un plus.

Dans le cas particulier de mes chiens, je sais que le match avec Pepper est à éviter. C’est, donc, à la suite de ces évènements que j’ai compris que l’acquisition d’un mâle de plus petite génétique était d’une importance capitale pour mes projets. Ma recherche s’est, donc, concentrée sur la taille de la lignée plutôt que le nombre de champions. Comme il n’y a rien de parfait, le plus grand risque est de se retrouver avec des chiens non conforme au standard puisque l’accent a été mis sur sa taille et non son standard.

C’est, finalement, tout à fait par accident, que j’ai trouvé « VINO », ce petit mâle rouge possédant un pedigree à majorité de rouges. Il provient d’une lignée de petite taille « Velvet Touch » reconnu pour produire des chiens très petits. Par contre, la qualité du standard n’est pas mon premier choix et aucun champion ne semble être sorti de cette lignée. Encore une fois, j’ai fait un choix et comme ma passion prioritaire est le « chien de poche », j’ai misé sur d’autres traits particuliers de VINO. J’ai misé sur les couleurs de ses ancêtres, son corps plus trapu que mes caniches en général et finalement sa petite taille qui devrait tourner autour de 4 à 5 lbs. Il faudra attendre 1 à 2 ans avant de pouvoir constater les premiers résultats mais l’attente sera excitante, j’en suis certaine.


 

S'il vous plaît suivez et aimez nous:
error