IL PLEURE ET ABOIE PENDANT MON ABSENCE

par : Johanne Berard

Depuis quelques jours J’ai eu à intervenir pour un problème d’aboiement pendant l’absence des propriétaire et même pendant la nuit. Il y a plusieurs raisons possibles et c’est « normal » d’avoir un tel comportement. Prenons, donc, le temps de faire le tour de la question.

LE CHIOT

Chez celui-ci les pleurs et aboiements sont des « appels à l’aide ». Ce comportement de l’humain qui quitte pour travailler ou aller dormir est incompréhensible puisque quand les alpha quittent pour la chasse ils laissent au terrier les faibles, jeunes et une gardienne (oui, la plupart du temps une femelle) et que tous les membres de la meute dorment les uns sur les autres par petits groupes. Les membres d’une meute ne se quittent jamais.

Quand on va se coucher ou que l’on quitte la maison, le chiot se retrouve tout seul alors il appelle à l’aide. Il faut, donc, utiliser la technique qui consiste à lui faire comprendre que même si il ne vous voit pas, vous êtes toujours là en faisant semblant de quitter et réagissant tout de suite au moment des pleurs ou aboiements. La correction est ce qui doit être utilisé même si c’est contradictoire car il pourrait croire, plutôt, que les pleurs et aboiements ont réussis à attirer votre attention.

L’idéal sera, toujours, d’avoir un deuxième animal de compagnie même si ce n’est pas possible pour tous.

L’ADULTE

Chez celui-ci c’est en guise de protection du territoire que ce comportement est utilisé. Votre chien averti les potentiels intrus que c’est à leur risque et péril de s’approcher de votre porte. Mais, voilà, la distance est aussi grande que l’oreille entend.

La technique est la même que pour le chiot. Elle lui indiquera qu’il n’a pas à surveiller, vous êtes sur place.

Afin de bien encrer l’idée que vous êtes présent en tout temps, il faut pratiquer la technique chaque jour, environ 5 minutes, pour une à 3 semaines, juste le temps que cette nouvelle information se rende dans sa mémoire à long terme.

Bonne chance!

S'il vous plaît suivez et aimez nous:
error

LE DÉMÉNAGEMENT

Par : Johanne Berard


Le déménagement est une période très stressante pour toutou qui, souvent, a déjà eu à s’adapter avec son ancienne demeure et toute une famille. Il est important de comprendre que cette étape est cruciale puisque ses comportements peuvent changer du tout au tout.

Aujourd’hui j’ai reçu l’appel de Karina qui a un caniche toy de 3 ans. Sa famille vient d’emménager dans une nouvelle demeure et son chien fait ses besoins partout pendant leur sommeil et pendant leur absence. En discutant des causes possibles, elle m’apprend qu’il y avait un chien avant dans cette maison. Ah! Voilà! Elle m’explique aussi qu’il a commencé à faire ça pratiquement 1 mois après leur arrivée.

Je sais que son chien est dominant et je sais pourquoi il fait ça. Il marque le nouveau territoire comme étant le sien. Il est certain que le chien qui y habitait auparavant, faisait ses besoins aux mêmes endroits où il marque. C’est un problème courant. Pourquoi il a commencé plus tard? Il devait se familiariser avec le nouveau territoire. Comme j’ai enseigné à Karina à le dominer, il ne fera jamais ça devant elle. Il attend que tout le monde dort ou soit parti pour explorer et marquer tous les endroits afin de protéger son territoire et sa meute. La façon de régler le problème est de régresser dans son éducation. En lui laissant toute la maison qu’il ne connaissait pas, il aura eu plusieurs nouveaux territoires à explorer.

Lorsque l’on déménage, on doit toujours présenter le nouveau territoire à son chien accompagné EN TOUT TEMPS. Ne laissez pas votre chien explorer de lui-même. Ce territoire est À VOUS! Il doit l’explorer en votre présence et ne pas s’y promener seul. Si vous respectez cette règle pendant 21 jours, vous pourrez essayer de lui faire confiance pour une courte sortie au début et de plus en plus longue au courant du mois suivant. Si ça ne fonctionne pas durant les essais, répétez les 21 jours de départ.

Bon déménagement!


 

S'il vous plaît suivez et aimez nous:
error

JE N’ARRIVE PAS À LE METTRE PROPRE

par: Johanne Berard


Récemment, nous avons repris un chien que nous avions vendu l’an passé et, comme à chaque fois que les gens me consultent, ils pensent que leur chien a des troubles de comportement. J’ai beau expliquer que les troubles viennent des comportements humains, souvent, on ne me croit pas pour toutes sortes de raisons mais principalement parce qu’ils ont eu un autre chien dans le passé qui n’a jamais eu de problème. N’oubliez jamais qu’Il n’y a pas 2 chiens identiques. On ne peut pas agir de la même façon avec tous les chiens.

Le problème no1 est la propreté. Le chien qui fait ses besoins partout dans la maison est un problème très courant mais surtout mal interprété. En effet, le chien est un animal propre. À la naissance la maman nettoie tous les besoins de ses chiots. Dès qu’il commence à marcher il est déjà habitué à faire ses besoins à l’extérieur de la niche, évidemment, si l’espace est suffisant. Même dans un petit espace il cherchera à faire ses besoins le plus loin possible de l’aire de vie.

Les problèmes commencent lorsque les gens arrivent à la maison avec un nouveau chiot. Premièrement ils ne déterminent pas d’endroit précis pour les besoins, deuxièmement ils laissent le chiot aller partout. Comme j’ai déjà expliqué, dans un article précédent, le territoire total du chiot est d’environ 5 fois sa longueur carré. Les appartements u maisons sont beaucoup trop grands pour les besoins du chiot. Tout ce qui est à l’extérieur de son territoire devient un territoire d’exploration et de chasse. Chez les petites races ceci perdurera jusqu’à l’âge adulte puisque sa taille restera toujours petite.

Vous offrez un trop grand territoire à votre chien. Celui-ci par en exploration et marque de ses urines et excréments des endroits où il voudra revenir, voudra prendre possession, voudra protéger, etc… Il n’est pas « malpropre » il a, simplement, suffisamment de place pour tout ça.

Ne lui laissez jamais plus de 5 fois sa longueur carré au total et pour toute sa vie. Rien ne vous empêche de l’amener avec vous partout dans la maison mais, sous vos yeux, il ne partira pas en exploration. Si vous n’avez pas le temps de le surveiller, offrez-lui un parc qui le gardera dans un espace plus petit.

Vous trouvez qu’il fait pitié? Il existe des produits nettoyant de très bonne qualité pour les endroits souillés d’urine et d’excréments d’animaux. Si vous êtes bien avec ça, pas la peine de changer vos habitudes mais, de grâce, ne punissez JAMAIS votre chien qui fait ses besoins partout. Tout ce que vous arriverez à faire c’est de lui montrer à ne pas le faire devant vous et c’est là que vous commencerez à trouver des besoins derrière les divans, dans le lit, sans jamais l’avoir vu faire.


 

S'il vous plaît suivez et aimez nous:
error